Une conférence sur la première mission catholique du canton de Leeds présentée ce soir

Communiqué
Une conférence sur la première mission catholique du canton de Leeds présentée ce soir
(Photo : Gracieuseté)

Le Réseau des bibliothèques publiques de Thetford présente, le jeudi 23 septembre à 19 h, la conférence de Karine Pépin et Danielle Blanchet ayant pour titre « La première mission catholique du canton de Leeds : quand la petite et la grande histoire s’entrecroisent ».

Résumé de la conférence

La conférence porte sur la première mission catholique à s’être établie en 1833 sur le territoire actuel de la MRC des Appalaches. Le site archéologique de cette mission, situé à Kinnear’s Mills, rend compte de la difficile implantation des premiers catholiques en milieu protestant : des Irlandais surtout, mais aussi quelques Canadiens français.

La mission a laissé des traces dans le paysage : les ruines de la chapelle et du presbytère, le cimetière abandonné et une portion de l’ancien chemin Craig. Avec l’école catholique qui est rapidement apparue près de la chapelle, ce lieu est devenu un petit noyau institutionnel.

La recherche multidisciplinaire menée sur ce site a permis de revisiter nos connaissances de l’histoire régionale et de faire quelques découvertes intéressantes. Un exemple : les fondations mises au jour, qui semblaient banales de prime abord, se sont révélées riches d’une histoire qui déborde nos frontières, mais dont on sait peu de choses. Le livre Une mission catholique à Kinnear’s Mills, 1833-1896. Sur les traces de la colonisation des cantons rend compte des résultats de cette recherche.

Quelques mots sur les conférencières

Karine Pépin est étudiante au doctorat en histoire à l’Université de Sherbrooke et à Sorbonne-Université. Ses recherches portent sur l’adaptation de la noblesse canadienne, de la guerre de Sept Ans jusqu’à la Première Guerre mondiale. Elle est récipiendaire, pour son doctorat, d’une bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Elle a complété en 2016 une maîtrise en histoire à l’Université de Sherbrooke qui concernait les mariages mixtes entre les nobles canadiens et les individus non francophones après la Conquête (1760-1800). Elle compte à son actif quelques publications et communications spécialisées ainsi que des ouvrages, articles et conférences grand public en histoire régionale.

Danielle Blanchet détient un baccalauréat en histoire de l’art et une maîtrise en histoire de l’architecture de l’Université Laval. Elle a d’abord travaillé pour la Ville de Québec (1984-1989) où elle a dirigé une équipe de recherche sur les quartiers de la ville et dont les textes ont été publiés dans la collection Les quartiers de Québec. Sa carrière s’est poursuivie au ministère de la Culture et des Communications du Québec (1989-2014) dans divers secteurs culturels. Aujourd’hui retraitée, elle continue de s’impliquer en culture, notamment dans la protection du patrimoine.

Les usagers du Réseau des bibliothèques publiques de Thetford peuvent se procurer des billets en se présentant au comptoir du prêt de la bibliothèque du Cégep. À noter que le nombre de places disponibles est limité à 50. De plus, les usagers devront présenter leur passeport vaccinal et une pièce d’identité avec photo pour accéder à l’auditorium.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires