Entretien d’arbre : en quoi consiste l’essouchage ?

Publireportage
Entretien d’arbre : en quoi consiste l’essouchage ?

Vous avez une souche sur votre propriété, peut-être parce que l’arbre était trop près de votre allée, qu’il était malade et qu’il était devenu un danger. Pour une raison quelconque, votre arbre a maintenant disparu et il ne vous reste plus que cette souche et ses racines. Comme beaucoup de gens, vous voulez vous débarrasser de cette horreur. Deux options s’offrent à vous : l’extraction de la souche et le rognage de la souche. Voici en quoi consiste l’essouchage d’un arbre et quelle technique est souvent la meilleure solution pour les propriétaires.

Quelle est la différence entre l’extraction d’une souche et le rognage ?

La plupart des gens qui ont un jardin qui leur tient à cœur ne voudront pas opter pour l’extraction des souches. En effet, l’essouchage consiste non seulement à extraire la souche mais aussi toutes les racines qui y sont attachées, ce qui demande l’utilisation d’équipement lourd, sans compter que les racines de l’arbre peuvent s’être étendues sur la moitié de la cour.

Le rognage des souches, cependant, est une voie beaucoup plus gérable pour les propriétaires, car il n’implique pas d’enlever toutes les racines des arbres. À l’aide d’une rogneuse de souche, l’arboriculteur rognera la souche et rasera essentiellement le tronc d’arbre restant jusqu’à ce qu’il disparaisse. Par définition, une souche est ce qui reste du tronc d’arbre, et ce tronc d’arbre restant s’étend dans le sol. Ainsi, le fait de rogner la souche laissera le jardin avec un trou, mais beaucoup moins massif que si on empruntait la voie de l’extraction des souches.

Qu’arrive-t-il aux racines ? Peut-on planter un arbre au même endroit ?

Les racines des arbres ne peuvent pas repousser après que la souche a été broyée. Les racines se détérioreront simplement avec le temps. Mais pourrez-vous replanter là où était l’arbre ? La réponse est oui, mais ce n’est pas toujours recommandé. Certains propriétaires veulent parfois planter un nouvel arbre dans le trou où se trouvait l’ancien.

Cependant, les racines qui restent après le rognage de la souche rendront difficile la croissance d’un nouvel arbre. Non seulement les vieilles racines occupent l’espace où de nouvelles racines auraient besoin de s’installer, mais leur décomposition modifiera également l’acidité du sol. Ainsi, le nouvel arbre peut avoir du mal à pousser.

Il serait particulièrement difficile pour un nouvel arbre de pousser si l’arbre précédent était un noyer. Ces types d’arbres sécrètent une toxine, la juglone, dans le sol autour de leur base, ce qui empêche les autres plantes de s’enraciner.

Bien sûr, si vous ne pouvez pas vivre sans feuillage à cet endroit précis de votre jardin, il existe des moyens de le faire. Tout d’abord, vous allez devoir faire l’extraction complète de la souche, plutôt que la méthode de rognage, pour vous débarrasser des racines. Deuxièmement, vous voudrez restaurer l’acidité du sol. Pour ce faire, vous devrez faire analyser votre sol auprès d’un centre de jardin qui offre ce service. Un spécialiste pourra ensuite vous proposer les amendements nécessaires à faire à la terre de votre jardin, pour que celle-ci soit mieux adaptée à votre futur arbre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires