Une aide financière attendue depuis très longtemps

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Une aide financière attendue depuis très longtemps
La participation du ministère de l’Environnement permettra à l’organisme Les Sentiers pédestres des 3 Monts de continuer à assurer sa mission éducative. (Photo : Gracieuseté)

Le gouvernement du Québec a annoncé l’octroi d’une aide financière de 180 000 $ sur trois ans à l’organisme Les Sentiers pédestres des 3 Monts afin de contribuer à la mise en valeur éducative et à la conservation de la réserve écologique de la Serpentine-de-Coleraine.

Cette subvention permettra entre autres de soutenir la coordination du programme éducatif en place et le maintien (ou la bonification) de l’offre d’activités dans la réserve écologique, ainsi que sa promotion et celui du rôle de la réserve.

En entretien avec le Courrier Frontenac, la coordonnatrice Manon Couture s’est réjouie de l’aide annoncée. « Ça faisait longtemps que nous l’attendions. Nous militions depuis au moins sept ans auprès d’un peu tout le monde en disant qu’il n’était pas normal que le ministère de l’Environnement ne nous aide pas dans notre tâche au niveau du programme éducatif parce que c’est pour cela que la réserve écologique est accessible. Si nous n’avions pas cette mission, elle serait fermée au public. »

Dans les derniers mois, son équipe a notamment travaillé à établir une planification, améliorer les présentoirs, s’assurer que les visiteurs soient bien informés et qu’ils sachent en quoi consiste une réserve écologique, en plus d’avoir distribué aux enfants un petit guide éducatif. Elle est aussi à planifier une exposition extérieure sur les fougères qui fait en quelque sorte la réputation de l’endroit.

Il faut dire qu’avoir le droit de fréquenter une réserve écologique est un rare privilège, puisque la majorité de ces aires protégées sont gardées à l’abri de l’activité humaine, au bénéfice des écosystèmes et des espèces animales et végétales qu’elles abritent. « Les quelques réserves écologiques accessibles au public, comme celle située à Saint-Joseph-de-Coleraine, ont une vocation d’éducation. Celles-ci doivent donc offrir des programmes éducatifs bien encadrés et efficaces. Je félicite l’organisme pour le travail de mise en valeur éducative qu’il fait à l’égard de la réserve écologique de la Serpentine-de-Coleraine, et ce, avec le respect qui est dû à ce précieux territoire de notre patrimoine naturel », a déclaré le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, par voie de communiqué.

Forte affluence

Bien qu’il soit encore tôt pour dresser un bilan officiel de l’année en cours, la coordonnatrice des 3 Monts est d’avis que les sentiers pédestres à Coleraine bénéficient réellement de la pandémie. « Nous ne savons pas ce qui va arriver dans le futur, si les nouveaux adeptes vont le rester avec la panoplie d’activités accessibles, mais nous sommes bien contents de l’affluence que nous avons eue. La météo actuelle nous avantage aussi. Nous comptabiliserons les statistiques après l’automne, mais c’est sûr que si nous comparons la situation actuelle avec celle avant la COVID, nous avons doublé. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires