Les deux candidats à la mairie de Saint-Ferdinand répondent aux questions de leurs électeurs

Les deux candidats à la mairie de Saint-Ferdinand répondent aux questions de leurs électeurs
Les candidats à la mairie, Yves Charlebois et Mario Gosselin, photographiés lors du panel des candidats organisé par la Maison de jeunes La Traversée 12-18. (Photo : lanouvelle.net)

MUNICIPAL. Les candidats à la mairie de Saint-Ferdinand, Yves Charlebois et Mario Gosselin, ont profité de la tribune qui leur a été offerte pour répondre aux questions de leurs électeurs à l’occasion du panel des candidats organisé par la Maison de jeunes La Traversée 12-18, le mercredi 13 octobre.

MM Charlebois et Gosselin ont pu partager leur vision de Saint-Ferdinand et faire valoir leur point de vue sur les différents enjeux qui touchent leurs citoyens. L’activité a également permis aux candidats qui ont postulé pour un poste de conseiller de se présenter au public par la même occasion.

Santé, loisirs, rétention des jeunes familles, terrains de l’ancien hôpital, éthique et nouveaux projets sont tous des sujets qui ont été abordés par les deux candidats à la mairie qui ont ainsi répondu ainsi aux questions écrites du public et de l’assistance.

Mario Gosselin

Rencontré à l’issue de la soirée, le candidat Mario Gosselin estime avoir réussi à faire valoir la notion d’équipe qui lui est primordiale considérant toutes les difficultés rencontrées au conseil de ville et à la MRC impliquant le maire sortant. « J’espère avoir convaincu les gens que je pouvais amener une couleur très différente de celle qui a été donnée par M. Charlebois ces quatre dernières années. La question d’éthique est très importante pour moi. »

Parmi ses dossiers prioritaires, la santé fait partie de ceux-ci. « Mais, c’est un projet de fond. Ce serait merveilleux que cela puisse aboutir vitement, mais tout comme ce le fut pour le projet de la Villa Versant du lac, ça risque d’être difficile pour les services de santé. Il m’apparaît qu’une clinique médicale dans les mêmes locaux ou ceux voisins de la pharmacie pourrait être intéressant. Il faut se servir des terrains de l’ancien hôpital pour le développement de services à la population. En plus de la clinique médicale, j’y verrais bien un projet de centre multifonctionnel pour les jeunes et prévoir un agrandissement de la Villa du Versant du lac. Nous pouvons aussi continuer à y développer le sentier arts et nature. »

M. Gosselin ajoute par ailleurs que sur le plan touristique, la plage publique sera son grand projet en plus du développement du secteur Vianney en termes d’activités récréotouristiques écologiques. Il tient également à se préoccuper du lac et le protéger afin que tous puissent en profiter.

Il dit en terminant vouloir proposer une vision moderne de la politique municipale basé sur la réflexion et un éclairage positif tout en assurant le leadership dont la municipalité a besoin, et ce, en mode collaboration avec les conseillers municipaux et la population.

Yves Charlebois

Interviewé lui aussi à la fin de la soirée, le maire sortant, Yves Charlebois, s’est dit très heureux pour sa part de cet exercice démocratique devant grand public qui lui a permis de faire valoir ses talents de grand communicateur qui demeure son principal atout. « Ça m’a donné une autre occasion pour expliquer aux gens que je suis proche d’eux, combien je suis présent et comment je fais tout mon possible pour faire la promotion de notre municipalité et d’en assurer son rayonnement. »

Il dit avoir tourné la page sur son histoire à la MRC et s’être déjà excusé alors qu’il a été suspendu pour des manquements au Code d’éthique et de déontologie de la Municipalité de Saint-Ferdinand pour des propos irrespectueux à l’endroit de la directrice générale de la MRC de L’Érable. « Mon adversaire se sert tout simplement de cette histoire pour faire du millage sur mon dos pendant la campagne électorale », a-t-il indiqué.

Parmi ses dossiers prioritaires, M. Charlebois estime qu’au niveau du développement des services de santé, cela devra inévitablement passer par la construction d’une nouvelle pharmacie. « Nous sommes également dans l’attente que le gouvernement et le CIUSSS s’entendent pour une réutilisation de la Maison du Sacré-Cœur. »

Il estime de plus que les terrains de l’ancien hôpital donnant sur la rue Principale seraient appropriés pour du développement commercial. « Ces terrains pourraient même servir un jour pour y relocaliser notre caserne de pompiers. »

Le développement résidentiel de la rue Larochelle, favoriser la venue d’un centre d’entraînement de haut niveau en triathlon dans l’ancien presbytère du secteur Vianney, l’ajout de nouvelles activités en complément aux jeudis en chansons et dimanches en musique et du triathlon sont également dans sa mire. Quant au projet de centre multifonctionnel, le projet présenté par la Municipalité n’a pas été retenu pour une subvention du ministère. « On va se réessayer », a-t-il conclu.

Bilan de la soirée

La coordonnatrice de la Maison des jeunes La Traversée 12-18 de Saint-Ferdinand, Josée Binette, était évidemment heureuse que l’organisme ait pu reprendre le même exercice qu’il avait déjà réalisé en 2017. « Cette soirée nous permet de sensibiliser nos jeunes à l’importance des élections municipales. Elle leur permet de s’informer et de réfléchir à quelle sorte de municipalité ils souhaitent pour l’avenir. Cela les amène en même temps à développer un sens critique assez aiguisé. »

Mme Binette a remercié les candidats à la mairie qui ont participé à cette soirée de même que les candidats à des postes de conseiller qui se sont présentés. Elle espère également que cette soirée ait pu contribuer à éclairer la population avant qu’elle ne passe au vote le 7 novembre prochain.

Un peu plus de 100 personnes s’étaient déplacées pour le panel des candidats à l’église alors que près de 50 personnes l’ont regardé sur le livre de la page Facebook de la Maison de jeunes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires