Augmentation du nombre d’élues en Chaudière-Appalaches

Communiqué

Augmentation du nombre d’élues en Chaudière-Appalaches
(Photo : archives)

Dans le cadre de son projet Ensemble vers la parité et l’égalité en Chaudière-Appalaches ayant pour but de favoriser l’implication des femmes en politique municipale, le Réseau des groupes de femmes Chaudière-Appalaches (RGFCA) veut souligner les résultats des élections du 7 novembre dernier en termes de représentation des femmes.

La région est passée de 28 % d’élues en 2017 à 30,9 % en 2021. Il y a donc environ 3 % d’augmentation depuis les dernières élections municipales. Bien que le 5 % d’augmentation visé par le RGFCA dans le cadre de son projet n’a pas été atteint, il s’agit tout de même d’une victoire qu’il convient de célébrer. 

De fait, une fois de plus, l’augmentation du taux de candidatures féminines pour la région a mené à une augmentation quasi proportionnelle du nombre d’élues.  » Voici encore une fois la preuve qu’il faut encourager les femmes à se présenter en politique municipale, car cela se traduit effectivement par une meilleure représentation », réitère la directrice générale du RGFCA, Karine Drolet.

Si l’on répartit les résultats en fonction du poste, nous avons depuis le 7 novembre :

·         34 % de femmes élues comme conseillères, contre 30,1 % en 2017

·         16 % de femmes élues comme mairesses, contre 14,9 % en 2017

Il s’agit dans les deux cas d’un gain qui reste toutefois sous les moyennes nationales, avec un total de 35,9 % d’élues, respectivement 38 % de conseillères et 23,3 % de mairesses.

Dans le but de souligner l’implication de chaque femme ayant déposé sa candidature aux dernières élections municipales, le RGFCA fera parvenir à chaque candidate, élue ou non, par le biais des municipalités, une lettre de félicitations. 

« Pour le RGFCA, c’est primordial de mettre en lumière ces modèles de féminins qui osent faire le saut en politique municipale et de souligner l’importance de chacune d’elle dans notre démarche vers une meilleure représentation des femmes en politique », souligne à nouveau Mme Drolet. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires