22 nouveaux médecins et 20 spécialistes en Chaudière-Appalaches

22 nouveaux médecins et 20 spécialistes en Chaudière-Appalaches
Daniel Paré

Dans deux semaines, Daniel Paré, président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS – CA), annoncera à son conseil d’administration que 22 médecins de famille et 20 autres spécialistes viendront bientôt s’installer dans la région.

Les médecins seront répartis de la manière suivante: trois dans Bellechasse, six à Thetford Mines, deux dans Lotbinière, deux en Nouvelle-Beauce, deux à Montmagny-L’Islet, deux à Lévis, et cinq se partageront les MRC Beauce-Sartigan et Robert-Cliche.

Les médecins, qu’ils soient finissants ou déjà en pratique, seront répartis de façon à ce que les MRC puissent bénéficier d’un accès le plus équitable possible afin de répondre aux besoins de la population.

Revu chaque année, ce plan vise à répartir équitablement les médecins en fonction des arrivées et des départs. Ce sont donc 14 médecins finissants, nouvellement en pratique, et huit qui pratiquent déjà dans une autre région qui seront appelés à contribuer en CHSLD, en urgence, en obstétrique, en soins palliatifs, comme médecin de famille ou dans d’autres secteurs jugés prioritaires. Mentionnons que les nouveaux médecins ont l’obligation de joindre un Groupe de médecine familiale du territoire ou une clinique en voie de l’être.

Département régional de médecine générale
Le Département régional de médecine générale, sous la direction du chef Dr Normand Drolet, est un comité constitué de médecins de chaque secteur de Chaudière-Appalaches. Ce comité est chargé d’appliquer les consignes de répartition du ministère tout en veillant à répondre aux besoins particuliers des différents territoires.

Période de mise en candidature
Les médecins intéressés à pratiquer dans l’un des territoires visés ont jusqu’au 15 novembre pour déposer leur candidature ainsi qu’une demande d’avis de conformité. Un pairage sera ensuite réalisé selon les intérêts des candidats et les besoins des différents territoires du CISSS. L’établissement espère avoir comblé tous les postes d’ici la mi-décembre 2016.

Une bonne année

Mentionnons que le CISSS – CA a tenu sa séance publique annuelle d’information le mercredi 2 novembre dernier à son siège social à Sainte-Marie. La trentaine de personnes présentes ont notamment pu constater que la réforme en santé s’est poursuivie dans les locaux de l’organisation, ceci dans le respect de l’équilibre budgétaire.

« C’était une première année de transition, et on travaille maintenant sur notre transformation. On se donne le droit de réinventer la roue! », a-t-il affirmé. Ici, Daniel Paré a donné en exemple la diminution de la bureaucratie, l’augmentation de l’accès aux services, et surtout l’intérêt apporté à la liste des personnes en attente pour une chirurgie depuis plus de six mois. À ce propos, auparavant, quelque 800 noms apparaissaient sur cette liste, alors qu’il n’en resterait que 300 aujourd’hui. L’objectif est d’en finir définitivement avec cette liste d’ici mars 2017.

Dans le même ordre d’idées, 87 % des citoyens de la région ont un médecin de famille. Il s’agit du plus haut taux au Québec. Qui plus est, dans son rapport publié en septembre, le Commissaire à la santé et au bien-être Robert Salois aurait cité en exemple les bonnes pratiques des urgences de Chaudière-Appalaches.

En ce qui a trait aux grandes orientations 2016-2017, le système de patient unique (permettant un partage plus rapide des informations) ainsi que le recrutement de nouveaux médecins sont toujours au premier rang des priorités. On souhaite en effet dénicher 40 médecins dans le cadre d’un exercice de recrutement intensif, ainsi que 40 nouveaux spécialistes au cours des deux prochaines années. « C’est très intéressant, si on veut devenir autonome en santé en Chaudière-Appalaches! », a commenté M. Paré.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires