3500 kilomètres à vélo pour la santé

3500 kilomètres à vélo pour la santé
Les représentants de Desjardins en compagnie de quelques cyclistes participants à l'événement et de Pierre Lavoie du grand défi qui porte son nom.

THETFORD. Pas moins de 13 cyclistes provenant majoritairement de la région participeront à la deuxième édition du Grand défi Desjardins, le 27 mai 2016.

Ces derniers parcourront un trajet de 3500 kilomètres en partance de Key West en Floride jusqu’à Thetford Mines, soit une randonnée qui s’échelonnera sur une période de onze jours. Afin de participer à cet événement, chaque cycliste s’est engagé à verser 9000 $ et pédalera sous les couleurs d’un ou de plusieurs commanditaires.

Les organisateurs souhaitent ainsi atteindre un minimum de 72 000 $ qui seront distribués aux écoles de la région afin de leur permettre de réaliser des projets durables liés aux saines habitudes de vie. Il faut dire que l’expérience a été menée par des représentants de la Mauricie qui ont relevé ce même défi en mai dernier.

Combler le manque

À Thetford Mines, l’initiateur de cet événement est l’ancien directeur de l’école primaire du Tournesol, Louis Pinette. «C’est Yves Gilbert, l’ex-directeur général de la Caisse Desjardins de la région de Thetford et maintenant retraité, qui m’a transmis l’information. J’ai évalué la possibilité de réaliser ce projet dans la région. J’ai monté un dossier et je l’ai présenté à l’institution financière qui a embarqué tout de suite.»

Le Grand défi Desjardins vise entre autres à faire la promotion des saines habitudes de vie auprès du milieu scolaire et à laisser un héritage financier aux écoles primaires victimes des coupures gouvernementales. «Nos écoles ont besoin d’argent pour maintenir des projets qu’elles risquent de perdre», a ajouté M. Pinette.

Les organisateurs du Grand défi Desjardins ont notamment choisi de partir de la Floride pour se distinguer des autres événements du genre organisés un peu partout au pays.

«Le projet appartient à Desjardins et c’est le premier groupe qui l’a initié qui a choisi cette destination et nous avons décidé de la conserver. Nous aurions pu faire le Canada, mais il y a tellement de gens qui l’on fait. Personnellement, j’ai déjà parcouru une partie de ce trajet et il y a tellement de belles choses pour les cyclistes. C’est un défi qui sera plaisant pour eux», a partagé Louis Pinette.

Des mois de préparation

Pour relever le défi, les participants devront développer de l’endurance et être en mesure de pédaler longtemps et à une vitesse constante. «Ne nous le lâcheront pas nos vélos cet hiver. Nous passerons de l’extérieur à l’intérieur. Nous avons des gens qui pratiquent le ski de fond alors que d’autres jouent au hockey ou font du crossfit et de la musculation. Tout le monde sera à l’entraînement», a indiqué l’instigateur du projet.

Un tel événement nécessitera également une grande logistique, dont la présence d’une escorte motorisée. À cet effet, les organisateurs ont rapidement retenu les services d’Yves Gilbert qui sera un précieux apport pour les cyclistes, tout comme les deux autres conducteurs, soit Alain Nadeau et Pierre Doyon.

Une initiative saluée

Pierre Lavoie, l’initiateur du grand défi portant son nom, se réjouit que l’événement qu’il a implanté puisse faire des petits. «Ce défi est particulier parce qu’il sera réalisé en dehors du 1000 kilomètres. Je trouve cela assez audacieux et j’applaudis bien entendu parce que le résultat à la fin sera considérable», a-t-il dit.

Il a ajouté que beaucoup de gens ont décidé de changer leur mode de vie et que plusieurs écoles en profiteront. «Ce sont des “dommages” collatéraux du Grand défi Pierre Lavoie et nous en sommes très fiers. Cela me fait chaud au cœur parce que nous avons réussi à “contaminer” toute la région», a-t-il ajouté.

Desjardins

Pour le directeur général de la Caisse de la région de Thetford, Mathieu Cliche, un tel événement ne peut qu’inspirer les jeunes à se dépasser et à intégrer la pratique d’activités physiques à leurs habitudes. Pour sa part, la directrice générale de la Caisse du Carrefour des lacs, Guylaine Dubuc, estime que la cause soutenue par cette activité cadre parfaitement avec la philosophie et l’orientation du Mouvement Desjardins. Cette dernière a d’ailleurs convaincu son conjoint de participer à ce périple.

Mouvement majeur

Le Grand défi Desjardins se veut un mouvement important pour la promotion des saines habitudes de vie et de quatre sections majeures du Grand défi Pierre Lavoie.

Les 20 écoles primaires de la Commission scolaire des Appalaches prendront d’ailleurs part au «Défi des cubes énergie», tandis que les écoles secondaires et le Cégep de Thetford se disent prêts à participer à la course «Québec-Montréal».  Une équipe de cyclistes sera aussi du 1000 kilomètres et plusieurs cyclistes de la région prendront le départ de «La Boucle», un événement cycliste de plus de 135 kilomètres auquel plus de 5000 participants étaient présents à l’édition 2015.

Les participants

Les cyclistes qui prendront part à ce défi sont : Marc Blain, Éric Breton, Mathieu Brochu, Michel Côté, Pierre Drouin, Luc Dubuc, Marcel Landry, Mike Litowski, Réal Paquette, Louis Pinette, Guy Poisson, Andy Prus et Jean Sylvain

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires