Adstock rend plus sécuritaire la randonnée pédestre

Adstock rend plus sécuritaire la randonnée pédestre
Le citoyen Roger Lajoie utilisant l'un des bancs installés en bordure du Chemin de St-Jacques.

Il y a près d’un an, la Municipalité d’Adstock avait annoncé qu’elle adhérerait au Compostelle des Appalaches, aux côtés des municipalités participantes à la phase 1.

Elle avait inauguré, en juin dernier, un sentier de plus de 80 kilomètres parcourant l’ensemble du territoire d’Adstock, joignant ainsi Thetford Mines à l’ouest et St-Pierre-de-Broughton à l’est.

Outre l’importance accordée à la philosophie de pèlerinage entourant le Chemin de St-Jacques, ce sentier pédestre a permis aux citoyens et aux visiteurs de circuler sur un chemin identifié, balisé et entretenu par la Municipalité, à travers divers paysages bucoliques.

«Dans le cadre des consultations populaires, les citoyens d’Adstock nous avaient demandé d’aménager des sentiers pédestres. Alors, nous avons fait une pierre deux coups en optimisant et en améliorant ce que nous possédions déjà et en rendant plus accessible nos chemins. Il restera à améliorer l’accès aux vélos par l’ajout de meilleur gravier», explique le maire Pascal Binet.

En collaboration avec la Société de développement socio-économique d’Adstock, près de vingt haltes et aires de repos ont été aménagées entre lacs et montagnes grâce à un projet financé par le Fonds de développement des territoires de la MRC des Appalaches.

De plus, la Place des Ancêtres, disposée à l’intérieur de l’église patrimoniale Très-Saint-Cœur-de-Marie, jouera un rôle dans l’accueil des pèlerins et des visiteurs. Son petit musée sur l’histoire locale et le patrimoine religieux se concilie d’ailleurs avec la thématique du circuit.

La sécurité des citoyens et l’activité physique sont deux priorités privilégiées par le conseil municipal. Les balises installées au kilomètre, l’aménagement d’aires de repos aux quatre kilomètres, l’achat du radar pédagogique et la distribution des bracelets de sécurité sont des mesures identifiées en marge des travaux de la politique familiale.

Enfin, le fait que le Chemin de St-Jacques traverse tous les secteurs d’Adstock et donne accès aux différents attraits touristiques majeurs comme le Grand Morne, le Mont Adstock et le parc national de Frontenac est un élément renforcissant le sentiment d’appartenance tout comme de contribuer au développement socio-économique de la Municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires