Aucun changement à court terme pour le service de transport adapté

Aucun changement à court terme pour le service de transport adapté
Les usagers de la MRC des Appalaches continueront d'être desservis selon les mêmes modalités, et ce, au moins jusqu'au printemps en attendant l'annonce d'un nouveau service. (Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

La préfète de la MRC des Appalaches, Jacynthe Patry, tient à rassurer les usagers du transport adapté et leur famille puisqu’il n’y aura pas de changement dans le service offert à compter du 1er janvier 2023. 

Rappelons qu’en juillet dernier, la Ville de Thetford Mines avait annoncé son intention de se retirer définitivement du regroupement en transport adapté de la MRC des Appalaches afin de poursuivre son offre exclusivement aux citoyens et citoyennes de son territoire dès la nouvelle année. La population des 18 autres municipalités de la MRC continuera toutefois à être desservie de la même façon, et ce, jusqu’à nouvel ordre. 

« Pour les usagers, il n’y a aucun changement pour le moment. Les modalités, les horaires et les coûts restent les mêmes jusqu’à ce que la nouvelle organisation soit en place. La Ville est d’accord de continuer à offrir le transport à l’extérieur de son territoire et elle va envoyer la facture à la MRC qui elle va la redistribuer aux municipalités », explique Mme Patry. 

Soulignons que le transport adapté est un service obligatoire que toutes les municipalités doivent offrir à leur population. Comme la MRC des Appalaches n’a pas les ressources nécessaires à l’interne pour structurer un tel service, le contrat a été donné à la firme Vecteur5 qui se spécialise en gestion du transport collectif au Québec. Le processus est toujours en cours et devrait se poursuivre jusqu’au printemps. 

« Nous sommes aussi en communication avec le ministère des Transports pour voir les subventions possibles et les règles à suivre pour y avoir droit. Nous sommes dans ces échanges et nous n’avons pas encore toutes les réponses, donc c’est pourquoi nous ne serons pas prêts au 1er janvier. Nous visons le printemps », affirme la préfète.

Cette dernière ajoute que les usagers seront avisés lorsque les changements seront effectifs afin de les informer sur les nouvelles modalités du transport adapté. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires