Biodélices bientôt disponible dans 22 pays

Biodélices bientôt disponible dans 22 pays
François et Serge Dubois entourés de leurs employés

L’entreprise thetfordoise Biodélices, spécialisée dans la transformation de produits de l’érable biologiques, investit 500 000 $ afin d’augmenter sa productivité et développer davantage le marché européen.

Grâce à l’acquisition d’une machine haute performance pour le beurre d’érable, Biodélices verra sa capacité de production quintupler. «Il s’agit d’un équipement fait sur mesure. Nous travaillons sur ce projet depuis plusieurs mois et nous avons finalement passé la commande en juin dernier. C’est une combinaison de procédés mécaniques et de contrôles de température que nous avons conçu avec l’aide d’entreprises spécialisées dans la fabrication alimentaire à Montréal», explique Serge Dubois, copropriétaire de l’entreprise fondée en 2007 avec son cousin François Dubois.

Elle pourra donc produire près de 150 kg de beurre d’érable à l’heure, et ce, en continu. «Avant, nous fonctionnions par lot alors c’était moins efficace. Je crois que nous deviendrons l’un des plus gros producteurs au Québec», soutient M. Dubois.

En plus de l’acquisition de nouvel équipement, l’entreprise a procédé à l’agrandissement de son usine de la rue Christophe-Colomb à Thetford Mines. Un total de 1000 pieds carrés de plancher a été ajouté aux 4000 pieds carrés déjà existants. Elle entrevoit aussi la nécessité d’engager deux ou trois nouveaux employés dans les prochains mois, lorsque le nouvel équipement sera complètement en fonction. Présentement, elle emploie dix personnes.

Le marché européen

Déjà distribués au Canada, aux États-Unis, au Japon et en France, les produits de Biodélices seront désormais aussi disponibles dans la majorité des pays européens. «Le développement en Europe était déjà commencé depuis quelques années, mais nous n’avions pas la capacité de production pour en faire davantage. Avec cet investissement, on pourra maintenant ouvrir les marchés», raconte Serge Dubois.

Dans le but de bien s’implanter sur le vieux continent, l’entreprise thetfordoise s’est associée avec une chocolaterie française. De cette manière, ses produits pourront être distribués dans les mêmes points de vente. «La chocolaterie devient en quelque sorte notre distributeur en Europe. Elle importe nos produits et les place dans les magasins avec lesquels elle fait déjà affaire. C’est un partenariat avantageux pour nous», souligne le copropriétaire.

Ayant déjà fait quelques voyages là-bas pour développer le marché, Serge et François Dubois comptent bien y retourner prochainement pour continuer le travail. Serge prévoit aussi s’y installer quelques mois avec sa famille.

L’achat local

Récipiendaire du prix Réussite au 16e gala des Grands prix Desjardins en 2014, Biodélices achète son sirop d’érable exclusivement de producteurs certifiés biologiques de la région de Chaudière-Appalaches. «Les érablières que nous avons choisies ne font affaire qu’avec nous. Nous les avons sélectionnées pour la qualité gustative de leur sirop», mentionne Serge Dubois, ajoutant qu’en raison de l’augmentation de la capacité de production, 300 barils de sirop d’érable supplémentaires ont été ajoutés à la commande cette année.

Outre le beurre, Biodélices offre du sucre en deux formats, de la gelée, du sirop et des bonbons. Ils auront aussi bientôt une gamme de chocolats fabriqués en France utilisant leur beurre et leur sucre d’érable.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires