Budget 2014 à Thetford Mines : bond des taxes de 3,5%

Budget 2014 à Thetford Mines : bond des taxes de 3,5%
La Ville de Thetford Mines a déposé le budget 2014 lundi soir.

THETFORD – Le nouveau conseil municipal a présenté lundi soir lors de la séance publique le premier budget de son mandat. Les contribuables thetfordois devront davantage fouiller dans leurs poches puisque le taux de taxe foncière augmentera de 3,5 % en 2014.

Le taux de 1,23 $ par 100 $ d’évaluation est en hausse par rapport à celui de 2013 qui était de 1,19 $. En moyenne, les propriétaires d’une habitation résidentielle verront donc leur compte de taxes augmenter de 70 $.

Le taux de la taxe foncière pour les commerces et industries est amené, quant à lui, à 1,84 $ du 100 $ d’évaluation, ce qui représente une hausse de 2,3 % comparativement à 2013.

Outre une augmentation d’un dollar pour les égouts, le reste des frais reliés aux services municipaux resteront les mêmes qu’en 2013. L’an dernier, les contribuables avaient reçu dans leur compte de taxes une hausse marquée du coût des services en raison de l’entrée en fonction de l’usine d’eau potable.

Fardeau fiscal et amiante

En tout, le budget de la Ville de Thetford Mines se chiffre à 40 060 093 $. Les dépenses connaissent notamment une hausse de 2,46 % par rapport à l’an dernier. Dans la confection de ce budget, la Ville a fait face à deux contraintes importantes et n’avait pas une grande marge de manœuvre.

« Cet exercice budgétaire pour 2014 présente un résultat équilibré qui permet d’inclure la gestion du changement comptable de la TVQ qui a été récemment imposé aux villes, ainsi qu’un montant appréciable qui a trait au resserrement des normes de santé et sécurité en présence de poussière d’amiante », a déclaré le maire Marc?Alexandre Brousseau en conférence de presse.

En effet, afin de boucler son budget, la Ville avait un manque à gagner de 817 000 $ lié au fardeau fiscal des municipalités qui se chiffre à 236 millions $ à travers le Québec. Ce montant sera financé par le fonds de roulement. Aussi, le resserrement des règles sur la gestion sécuritaire de l’amiante a ajouté une dépense supplémentaire de 185 000 $ pour l’achat d’équipement. Rappelons que l’abolition de ces règles sur l’amiante a été le cheval de bataille du maire Brousseau lors de la campagne électorale.

Le conseil a notamment annoncé qu’il y aura une diminution des dépenses reliées aux achats; une mesure appelée « Conseil sans papier » qui nécessitera un investissement de 30 250 $ pour l’achat de matériel technologique afin de mettre fin à l’utilisation du papier. Ce changement se fera progressivement au cours de l’année 2014. Jusqu’ici, l’administration municipale utilisait plus de 80 000 feuilles de papier par année. Le conseil prévoit des économies de plusieurs milliers de dollars à long terme, mais n’a pu chiffrer exactement le montant qui sera épargné.

Collaboration des employés municipaux

Une demande de contribution sera faite aux employés municipaux dans le but d’arriver à une gestion commune du régime de retraite. Présentement, la part de la Ville se chiffre à environ 67 %. L’objectif est d’arriver à une entente où chacune des deux parties, la Ville et les employés municipaux, contribuerait à 50 %.

La Ville de Thetford Mines entend également suivre les démarches du plan de restructuration des régimes de retraite lancé par le gouvernement du Québec la semaine dernière. « C’est sûr que nous n’irons pas à l’encontre de ce que le gouvernement apportera comme mesures, mais nous n’irons pas non plus pénaliser nos employés », a précisé le directeur général de la Ville, René Soucy.

Maintien de la sûreté municipale

La dépense pour la sécurité publique représente 6,4 millions $, soit une hausse de 4,28 %. La Sûreté municipale commande à elle seule un montant d’environ 4,5 millions $.

La Ville de Thetford Mines ne prévoit pas à moyen terme le passage du service de la sûreté municipale à la Sûreté du Québec. Elle a toutefois commandé à la SQ un rapport des coûts engendrés pour ses services. La Ville devrait recevoir ce rapport en janvier prochain.

Dépenses dans les infrastructures

Des travaux majeurs en infrastructure sont prévus en 2014, soit la conduite du réservoir d’égout sur la 8e Avenue pour un montant de 1 575 000 $ financé en totalité à même le retour de la taxe sur l’essence, ainsi que la séparation de réseaux d’égout du secteur de la côte à Black Lake, pour sa phase 4, pour la somme de 1 700 000 $, dont la partie supportée par la Ville sera de 600 000 $.

En bref…

–          La masse salariale des employés de la Ville passera de 17 975 000 $ à 18 328 000 $, soit une augmentation d’environ 2 %.

–          La Ville augmentera de 22,4 % le montant adjugé à la dette municipale. Il passera de 5,3 millions $ en 2013 à 6,5 millions $ en 2014.

–          Le montant affecté aux biens et services connaîtra une diminution de 810 000 $, soit 5,8 %.

–          Les dépenses affectées aux immobilisations, remboursement du fonds de roulement et autres affectations seront de 1 million $, soit une hausse de 19,1 %.

–          Les investissements de la Ville seront de l’ordre de 6 188 550 $, dont 64 % iront dans des infrastructures diverses.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires