Carrière Flintkote : la propriétaire ferme la porte à Aquart

Carrière Flintkote : la propriétaire ferme la porte à Aquart
Aquart est de retour pour une huitième année.

THETFORD. La neuvième édition de l’exposition sous-marine Aquart, prévue ce week-end, sera la dernière présentée sur le site de la carrière Flintkote à Thetford Mines. En effet, la propriétaire du site ne renouvellera pas son entente avec l’organisation.

Selon Guylaine Cloutier, plusieurs écoles de plongée lui ont signifié leur mécontentement de ne pas avoir accès à la carrière durant une semaine complète due à la présence de cette exposition de renommée internationale. Les installations sous l’eau poseraient également problème. 

«Des instructeurs m’ont dit que les installations d’Aquart prenaient de la place et qu’ils étaient obligés de les déplacer pour donner leurs cours. Je dois également laisser le terrain à l’organisation pendant plusieurs jours pour l’installation des œuvres. C’est donc pour ces raisons que j’ai décidé de ne plus louer le terrain à personne. Je veux seulement autoriser les écoles et les plongeurs qui viennent pour le plaisir», a mentionné Mme Cloutier en entrevue téléphonique.

Aquart en furie

Appelé à réagir, le directeur général de l’exposition, Fabrice Vanhoutte, a avoué ne pas comprendre les raisons qui motivent ce choix. Il se sent en quelque sorte trahi. «Nous avons investi beaucoup de temps, d’argent, d’énergie et de créativité pour faire de la carrière Flintkote un lieu agréable et unique au monde. Quand les gens ont besoin de trouver une défaite pour expliquer quelque chose d’inexplicable, des fois, ils vont passer à travers de drôles de chemins», a-t-il confié au COURRIER FRONTENAC. 

Ce dernier dit ne pas être en mauvais terme avec la propriétaire du site. «Je n’ai pas une mauvaise relation avec Guylaine Cloutier, mais elle n’est pas une plongeuse, ne connait pas le milieu sous-marin et est très influençable. Notre événement suscite de la jalousie, car il est organisé par une école de plongée. Les gens ne comprennent pas que nous faisons cela avec tout notre cœur pour servir le monde de la plongée au Québec», a déploré M. Vanhoutte. 

Il a d’ailleurs tenu à rappeler que son événement a toujours été déficitaire. «C’est moi personnellement qui assume le manque à gagner année après année. Depuis cinq ans, j’ai absorbé pour 18 000 $ de déficits. Nous faisons cela pour la promotion des arts, de la plongée et de l’environnement, non pas pour faire de l’argent», a-t-il dit. 

Priorité aux écoles

La carrière Flintkote accueille depuis plusieurs années des écoles de plongée provenant d’un peu partout au Québec. Elles occupent le site principalement les fins de semaine à partir du mois de mai jusqu’à la première bordée de neige. 

La propriétaire de la carrière admet que l’exposition sous-marine l’a aidée à faire connaître son site. «Toutefois, chaque école vient ici avec de nouveaux étudiants qui vont revenir. Aquart attire du monde, mais souvent ces gens-là je ne les reverrai pas dans l’année. Ils vont peut-être revenir seulement une fois ou deux», a déclaré Mme Cloutier. 

Fabrice Vanhoutte ne partage pas cette façon de penser et croit qu’elle se tire dans le pied en refusant de louer son terrain à son organisation. «Ce qu’elle ne voit pas, c’est que l’augmentation incroyable de plongeurs et visiteurs qu’elle a eue à sa carrière depuis neuf ans est due en grande partie parce qu’Aquart existe. C’est une drôle de façon de nous remercier pour tout l’investissement et la publicité gratuite que nous lui avons faite pendant des années», a-t-il rétorqué. 

«Quand il n’y aura plus rien au fond de la carrière, les gens vont arrêter de venir. Ils se déplacent entre autres parce qu’il y a des choses intéressantes à voir dans l’eau. Selon moi, c’est une décision complètement illogique de sa part», a ajouté M. Vanhoutte. 

Solution à trouver

Le directeur général de l’événement de renommée internationale croit que la région de Thetford a besoin de ce genre d’activité pour se mettre en valeur et attirer les visiteurs de l’extérieur. «Ils ne viennent pas facilement vers Thetford Mines. Aquart est l’un des seuls éléments créant ce genre d’excuse. Non seulement la propriétaire de la carrière enlève l’événement à la région, mais elle va peut-être même empêcher à notre organisation d’exister», a-t-il dit. 

L’organisation d’Aquart tentera de trouver un autre endroit pour tenir l’événement l’an prochain, même si la tâche sera ardue. «Nous avons besoin d’un endroit avec des eaux claires. Dans la région de Thetford, il n’y a aucun autre lieu de comparable à la Flintkote pouvant accueillir le nombre de visiteurs dont nous avons besoin pour que l’événement soit moyennement viable», a-t-il conclu. 

À lire aussi : Fin de l’exposition Aquart : l’Office de tourisme tentera d’intervenir 

Le directeur général d’Aquart n’est pas inquiet pour l’événement

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires