Transformation agroalimentaire : résultats concluants pour l’étude de marché

Transformation agroalimentaire : résultats concluants pour l’étude de marché
(Photo : Depositphotos.com)

La Société de développement économique de la région de Thetford (SDE), en collaboration avec le Comité de développement agroalimentaire des Appalaches, vient de compléter une étude de marché visant à mesurer les besoins des producteurs et transformateurs agroalimentaires en termes d’espaces et d’équipements de transformation.

Selon les résultats, le besoin est bien présent. Au total ce sont 348 utilisateurs qui sont prêts à utiliser les services d’un centre de transformation agroalimentaire dans la MRC des Appalaches, et ce, dès les premières années de mise en service.

Globalement, les résultats démontrent que les répondants ayant l’intention d’utilisation la plus élevée sont ceux en provenance de la MRC des Appalaches, des MRC de la Chaudière-Appalaches, suivis des MRC du Centre-du-Québec et de l’Estrie. Parmi toutes les catégories de producteurs sondées, nous apprenons que ce sont les petits producteurs de fruits, de légumes et de viandes de spécialité qui ont les intentions les plus marquées. Il a aussi été démontré que la disponibilité des équipements et des services offerts par le centre inciterait de nouveaux producteurs à se tourner vers la voie de la transformation afin de donner une valeur ajoutée à leurs produits.

Les besoins relevés au cours de l’étude sont principalement les suivants : des espaces aménagés pour produire de grandes quantités, des équipements à usage commercial et institutionnel, des espaces d’entreposage et de réfrigération et des services d’accompagnement pour la transformation de base et l’amélioration des produits existants. Un rayon de 50 kilomètres autour de la ville de Thetford avait été déterminé pour mener cette étude, ce rayon étant la distance maximale que les utilisateurs accepteraient de franchir pour avoir accès à un centre de transformation.

Un projet désiré depuis longtemps

«L’idée d’un centre de transformation agroalimentaire, dans la MRC des Appalaches, a germé il y a déjà quelques années à la suite d’appels répétés de nombreux producteurs et transformateurs qui recherchaient des espaces et des équipements de transformation. Les coûts rattachés à l’aménagement d’espaces et à l’acquisition des équipements, répondant aux normes en vigueur, sont souvent trop élevés pour de petites entreprises ou pour des entreprises qui en ont besoin sur de courtes périodes. L’idée de partager ces espaces et ces équipements a donc donné lieu à un projet de centre de transformation agroalimentaire dans notre région», de commenter Michel Nadeau, président du Comité de développement agroalimentaire des Appalaches.

Aux dires du président de la SDE région de Thetford, Marc-Alexandre Brousseau, un centre de transformation agroalimentaire permettra d’aider les producteurs et les petites entreprises agroalimentaires à innover par la transformation de leurs produits, d’assurer la qualité des produits transformés et de donner une valeur ajoutée à leurs matières premières. «En ayant accès à des installations et des équipements conformes et en étant soutenus par des ressources qualifiées, les agro-transformateurs pourront mieux performer sur les marchés afin de consolider et diversifier leurs revenus. Globalement le centre de transformation agroalimentaire entrainera certainement un effet positif sur l’économie de toute notre région et même des régions avoisinantes», poursuit-il.

«Les producteurs agroalimentaires, les différentes instances de développement et les élus de la MRC des Appalaches sont unanimes à considérer que l’avènement de ce centre de transformation agroalimentaire représente un levier de développement pour le secteur agroalimentaire et un moyen de poursuivre la diversification du tissu socioéconomique de notre territoire. L’étude sera présentée aux bailleurs de fonds car il est absolument essentiel que nous obtenions le financement nécessaire à la réalisation de ce projet, dans un court délai, car nous considérons que les conclusions de cette étude sont très encourageantes et démontrent, sans l’ombre d’un doute, que le futur centre de transformation alimentaire sera un véritable succès», précise le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires