Changement d’heure : pensez à vérifier votre avertisseur de fumée

Communiqué
Changement d’heure : pensez à vérifier votre avertisseur de fumée
(Photo : (Photo gracieuseté))

C’est dans la nuit du samedi 12 mars au dimanche 13 mars que s’effectuera le passage à l’heure estivale au Québec. Le Service de sécurité incendie de la Ville de Thetford Mines profite de l’occasion pour rappeler à la population l’importance de vérifier l’état de leurs avertisseurs de fumée et d’en remplacer la pile au besoin.

« Bien que les statistiques démontrent une certaine amélioration, nos interventions ont permis de constater qu’il y a encore beaucoup de résidences qui n’avaient pas d’avertisseur de fumée ou en possédaient un qui n’était pas fonctionnel. J’invite donc la population à porter une attention particulière à l’état de leur avertisseur », mentionne le directeur du Service de sécurité incendie, Kyle Landry.

Comment vérifier votre avertisseur ?

Pour savoir si votre avertisseur de fumée est fonctionnel, il suffit de presser sur le bouton d’essai quelques secondes pour que le signal d’alarme se fasse entendre. S’il est en bon état, l’avertisseur émettra un signal sonore immédiatement après le déclenchement du bouton d’essai. Si l’appareil est relié à une centrale, il est important d’appeler au préalable pour informer qu’un exercice de vérification sera effectué sous peu.

Le Service de sécurité incendie recommande de remplacer périodiquement la pile ou d’utiliser, si possible, un avertisseur muni d’une pile longue durée au lithium. En aucun cas, il ne faut retirer la pile de l’avertisseur ou encore le débrancher même si celui-ci se déclenche inutilement. Il est également primordial de respecter les consignes du fabricant quant à la durée de vie d’un avertisseur de fumée qui est de dix ans. La date de fabrication ou d’expiration est indiquée sur le boîtier.

Deux types d’avertisseurs de fumée sont présents sur le marché. Un avertisseur de fumée de type photoélectrique est moins sensible et occasionnera moins de fausses alarmes, tels que pour la fumée de cuisson tandis qu’un avertisseur de fumée à ionisation est très sensible et se déclenche beaucoup plus facilement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires