Daniel Paré assure que l’offre de services ne sera pas diminuée

Daniel Paré assure que l’offre de services ne sera pas diminuée
Daniel Paré

Daniel Paré s’est rapidement mis au travail à la suite de sa nomination à la tête du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, la semaine dernière, afin d’assurer la continuité des services tout en mettant en place les bases d’une nouvelle organisation. 

Le nouveau président-directeur général est conscient des critiques face au projet de loi 10, il a donc voulu se faire rassurant pour la population, qui appréhende une possible diminution des soins en région. Questionné à ce sujet, Daniel Paré a réitéré que les services de proximité ne seraient pas touchés.

«C’est mon travail de m’assurer de la continuité dans l’offre de services. Il faut que les gens de la région de Thetford comprennent bien qu’il n’y aura aucun changement dans cet aspect. Les changements seront dans les services intégrés et en réalité, ça nous aidera beaucoup à maintenir un suivi des dossiers. Un patient devant obtenir un service spécialisé en dehors de sa région, mais à l’intérieur du CISSS, verra son dossier être traité plus rapidement et plus efficacement», a soutenu M. Paré en entrevue avec le COURRIER FRONTENAC.

Une structure à mettre en place

Pour l’instant, tous les gestionnaires du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la région de Thetford demeurent en poste. «Présentement, les gens sont là jusqu’à nouvel ordre. Pour nous, ce sera de s’assurer qu’il y aura de la continuité. Ça va prendre encore quelques mois pour la création de toute cette structure. La réorganisation se fera à l’aide des gens du milieu et du personnel déjà en place», a expliqué le nouveau PDG du CISSS.

Selon lui, tous ceux qui verront leur poste disparaître auront l’opportunité de faire partie de la nouvelle organisation. «Ça m’étonnerait beaucoup que personne de la région de Thetford ne fasse partie de la nouvelle entité. Ces personnes étaient déjà en poste parce qu’ils étaient compétents dans leur domaine et ils le seront pour le CISSS.»

Un comité des usagers global

M. Paré a affirmé que les comités des usagers auraient toujours leur place dans la réorganisation et qu’ils seront tout aussi importants qu’avant. En nouveauté : la création d’un grand comité global pour tout le CISSS. Il sera formé des gens en place dans les comités des usagers déjà existants.

«Une chose est certaine, les décisions vont continuer de se prendre très près du terrain malgré le déménagement de la gestion à Sainte-Marie-de-Beauce. Des gens de la région de Thetford feront partie de la prise de décision et c’est comme ça que nous assurerons une continuité», a conclu Daniel Paré.

Un passé de gestionnaire

Daniel Paré possède une vaste expérience en gestion dans le milieu de la santé, d’abord au Nouveau-Brunswick, puis au Québec depuis quelques années. Il a notamment été directeur général du Centre de santé et de services sociaux de Montmagny-L’Islet de 2009 à 2012, et occupe le poste de président-directeur général de l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches depuis presque trois ans.

À noter que cette nomination a suivi un processus rigoureux de sélection, qui s’est déroulé à la suite d’un appel de candidatures public diffusé dans les journaux et sur le Web. Le comité de sélection était constitué du sous-ministre actuel et d’un ancien sous-ministre de la Santé et des Services sociaux ainsi que de deux sous-ministres adjoints.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires