De moins en moins de décrocheurs dans la région

De moins en moins de décrocheurs dans la région
Le directeur général et le président de la Commission scolaire des Appalaches

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Appalaches (CSA) présentait, le jeudi 17 décembre, son rapport annuel 2014-15. Ayant comme objectif de la part du ministère de l’Éducation d’abaisser le nombre de décrocheurs à 41 d’ici 2020, la CSA a déjà réussi à atteindre une moyenne de 40 dans les dernières années et promet de continuer à s’améliorer de ce côté.

«Nous avions deux endroits où les élèves décrochaient en plus grand nombre, soit à la Poylvalente de Disraeli et à Thetford Mines. Nous y avons mis les efforts et nous voyons maintenant que ça s’améliore. Nous continuerons de travailler pour progresser encore plus», a assuré le directeur général de la CSA, Camil Turmel.

Le taux de diplomation et de qualification des élèves avant l’âge de 20 ans a aussi légèrement augmenté en passant de 72,3 % à 73, 4 % entre 2011 et 2014. Les cibles étant de 78 % en 2016 et 84 % en 2020, les écoles devront donc redoubler d’efforts afin d’y arriver.

Parmi les secteurs où la région a reculé, mentionnons le français écrit et lecture où les chiffres ont diminué de 2 % en moyenne. Cela peut toutefois s’expliquer par des examens plus difficiles lors d’une année en particulier. Pour atteindre les cibles de 89,4 % en lecture et 78,8 % en écriture en 2016, les écoles devront donc améliorer leurs résultats de 3 à 5 %.

Pour ce qui est des ressources financières, le déficit anticipé de 200 000 $ en 2015 a été moindre que prévu et se chiffre à 120 020 $ sur un budget de 68 574 099 $. Enfin, mentionnons que la CSA accueillait dans ses 19 écoles primaires et 3 écoles secondaires en 2014-15, 4476 élèves, en plus de l’équivalent de 323 élèves à temps plein en formation professionnelle et 275 élèves à temps plein à l’éducation des adultes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires