De nouveaux brassards d’identification réfléchissants distribués aux aînés

De nouveaux brassards d’identification réfléchissants distribués aux aînés

Le directeur des réseaux de soins et de services aux personnes âgées et aux clientèles spécifiques du CSSS

THETFORD. Après le succès de la première remise de brassards d’identification réfléchissants de sécurité pour piétons, l’an dernier, la Ville de Thetford Mines et le comité «Vieillir en santé» du CSSS s’associent de nouveau afin d’en produire davantage et de les offrir gratuitement aux personnes aînées.

«À l’automne 2013, la Ville avait distribué 1000 brassards aux personnes aînées de la municipalité et depuis, nous avons constaté que le port de ces brassards permet aux aînés qui s’adonnent à la marche, au patin ou au vélo de se faire voir plus facilement des autres usagers de la route, des sentiers récréatifs et de la piste cyclable», a mentionné Denise P. Bergeron, conseillère municipale et responsable du Conseil des aînés.

Les 1000 nouveaux brassards réfléchissants, conçus dans le cadre du Plan d’action MADA 2013?2015, sont disponibles auprès d’Annie Gilbert, sergente aux affaires publiques et aux relations communautaires à la Sûreté municipale, ainsi qu’auprès des différents comités locaux de Vieillir en santé du territoire de la MRC des Appalaches.

«Notre équipe est heureuse et fière de s’associer à la Ville par la promotion d’un mode de vie actif centré à la fois sur les saines habitudes de vie et sur une sécurité accrue pour nos aînés qui marchent et qui bougent. Ce projet rejoint très bien notre approche en place dans chacun des territoires de la MRC et qui vise l’adaptation et l’aménagement de l’environnement et des services aux personnes âgées», a précisé Francis Picarou, directeur des réseaux de soins et de services aux personnes âgées et aux clientèles spécifiques du CSSS de la région de Thetford.

La Sûreté municipale rappelle que ces brassards sont d’une grande utilité, car lorsqu’il arrive un événement inattendu, il est primordial pour les services d’urgence d’obtenir le plus rapidement possible un bon nombre d’informations. «Par exemple, si un incident devait se produire à un marcheur qui porte son brassard, un policier pourrait alors l’identifier plus rapidement et communiquer avec ses proches», a ajouté l’inspecteur?chef Michel Dodier. (JHS)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires