Défi têtes rasées Leucan : une histoire de famille…

THETFORD. Pour une famille de Thetford Mines, la 7e édition locale du Défi têtes rasées Leucan a été synonyme de coopération. En effet, le porte-parole de l’événement, Jean-Sébastien Grenier, ses deux enfants, Emy et Thomas, sa conjointe, Dominique Côté, ainsi que sa mère Nicole Poulin, ont tous mis leur tête à prix afin d’amasser de l’argent pour cette cause.

L’objectif personnel que s’était fixé Jean-Sébastien Grenier était d’amasser 10 000 $. En fin de compte, il a dépassé son but de plus de 500 $. À eux cinq, les membres de la famille ont récolté plus de 16 000 $, contribuant ainsi au succès de la campagne locale. En effet, les 61 participants de l’édition de cette année ont amassé un total de 57 000 $. L’an dernier, les 49 participants avaient collecté un montant de 39 500 $.

«L’idée de faire embarquer la famille m’est venue lorsque j’ai accepté la présidence d’honneur, a raconté Jean-Sébastien Grenier après avoir passé sous le rasoir. Disons que j’ai un bon pouvoir de persuasion! Cela n’a quand même pas été trop difficile de convaincre les enfants. Ensuite, ma conjointe et ma mère ont décidé de le faire aussi.»

Pour Emy et Thomas Grenier, la cause les a rapidement rejoints. «Ça ne me faisait pas peur de perdre mes cheveux au début, mais plus ça avançait, moins j’avais hâte. Je suis quand même contente de l’avoir fait pour donner de l’argent aux enfants malades», a raconté Emy. «Je trouvais ça important de participer moi aussi. Je l’avais fait l’an passé et j’ai bien aimé. Dans ma classe de troisième année, il y a Mathieu Lecours qui est atteint d’un cancer, je sais qu’un peu des fonds amassés vont aussi lui revenir», a renchéri Thomas.

De son côté, la conjointe de M. Grenier, Dominique Côté, a décidé de s’impliquer dans le but de soutenir sa fille. «Emy a les cheveux longs et je trouvais ça courageux de sa part qu’elle décide de le faire. C’est certain que la cause me touche beaucoup et le faire en famille nous a motivé tout un chacun. Avec des collègues, nous avons formé un groupe à la Polyvalente de Thetford Mines, là où je travaille. Quand tu vas voir les gens pour leur demander de l’argent, ils répondent quand même assez bien alors plus ça va bien, plus tu veux en amasser davantage. Ça fait du bien de faire du bien.»

Pour la campagne, Jean-Sébastien Grenier, associé chez Raymond Chabot Grant Thornton, a donné beaucoup de son temps. «Je suis quelqu’un de très dévoué et quand je veux atteindre un but, je m’organise y arriver. J’ai utilisé tout mon réseau de contacts pour essayer de faire embarquer les gens. J’ai de bons contacts dans les entreprises et ces dernières ont organisé des défis à l’intérieur de leurs murs. Plusieurs autres personnes ont aussi décidé de participer de leur propre gré. C’est vraiment impressionnant à quel point les gens peuvent se rassembler pour une cause», a-t-il affirmé.

Ce dernier a bien l’intention de continuer à s’impliquer dans des causes comme celle-ci. Il aimerait aussi dans le futur retenter l’expérience du Défi têtes rasées Leucan.

Le saviez-vous?

Le Défi têtes rasées Leucan, qui fête ses 15 ans cette année, est une activité de financement majeure qui mobilise la communauté dans un élan de solidarité afin d’offrir des services aux familles d’enfants atteints de cancer. C’est aussi un geste de soutien envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux. Leucan est également le principal bailleur de fonds de la recherche clinique qui a permis de faire augmenter le taux de survie de 15 % à plus de 82 %.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires