Dépassement de coûts de 30 % pour la modernisation de l’urgence de Thetford Mines

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Dépassement de coûts de 30 % pour la modernisation de l’urgence de Thetford Mines
Cette situation aura pour effet de retarder le début des travaux. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

La modernisation de l’urgence de Thetford Mines coûtera plus cher que prévu. En effet, la surchauffe du marché de la construction et de l’immobilier serait à l’origine d’un dépassement de coûts d’environ 30 %, soit 8 millions $.

Rappelons que les dernières estimations chiffraient ce projet à 26,655 millions $. Les nouveaux locaux devaient être mis en service à l’automne 2023 et tous les travaux devaient être terminés pour l’automne 2024.

« Les soumissions reçues étaient au-delà de ce dont nous avions estimé. Dans ce contexte, nous n’avons pas le pouvoir d’excéder ces sommes. Nous devons retourner en approbation auprès du Conseil du Trésor pour voir si celui-ci autorise un budget supplémentaire », a mentionné au Courrier Frontenac la relationniste du CISSS de Chaudière-Appalaches, Mireille Gaudreau.

Elle ajoute que cette situation est très décevante. « Ça fait plusieurs mois que les gens travaillent dans ce dossier. Cette situation ne remet toutefois pas en cause la pertinence du projet, mais ça le retarde. Nous savons que la modernisation de l’urgence est plus que nécessaire. »

L’acceptation de la hausse du budget permettrait d’éviter un retour en processus d’appel d’offres et de retarder le début des travaux indûment. « Le Conseil du Trésor se réunit en décembre. Est-ce que notre demande sera traitée à ce moment-là? Nous ne le savons pas. Il doit probablement cumuler les demandes similaires ailleurs au Québec puisque cette situation n’est pas exclusive à notre territoire », a dit Mme Gaudreau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires