Des compressions budgétaires de 1,5 million $ au CSSSRT

Des compressions budgétaires de 1,5 million $ au CSSSRT

Le CSSSRT devra revoir son budget 2014-2015

THETFORD. Le Centre de santé et de services sociaux de la région de Thetford (CSSSRT) devra réduire ses dépenses de 1,5 million $, cette année, afin de répondre aux nouvelles exigences du ministère de la Santé. Cela représente une compression de 1,5 % sur un budget de 105 millions $.

Le ministre Gaétan Barrette prévoit des coupures de 600 millions $ d’ici quatre ans et 1300 postes de cadres en moins. Ces compressions s’inscrivent dans les efforts du gouvernement du Québec d’atteindre l’équilibre budgétaire en 2015-2016.

Le CSSSRT entend mettre en place des mesures d’optimisation et envisage de ne pas indexer ses dépenses. « Ça va se jouer sur l’amélioration de la productivité. Nous ne prévoyons pas couper des services dans la prochaine année. C’est un défi qui est important et qui devrait toutefois encore être présent l’an prochain », a fait savoir Josianne Houde, porte-parole aux communications de l’organisation.

La direction des ressources financières de l’établissement de santé tente actuellement de trouver le meilleur scénario pour répondre aux demandes gouvernementales. L’abolition de postes chez le personnel-cadre n’est toutefois pas envisagée.

« Pour l’instant, cela ne figure pas dans nos pistes de solution. Nous regardons davantage le volet productivité. Il se peut que nous soyons obligés de le faire si nous n’avons plus le choix, mais ce n’est pas ce qu’on espère », a ajouté Mme Houde.

Elle avoue que ça devient de plus en plus difficile de réduire les dépenses puisque le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Il n’est pas impossible que certains projets puissent éventuellement être reportés d’une année en raison du contexte budgétaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires