Des installations plus adaptées pour le RPHPRT

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Des installations plus adaptées pour le RPHPRT
Le regroupement occupe un bâtiment situé sur la rue Bédard à Thetford Mines. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le Regroupement des personnes handicapées physiques de la région de Thetford (RPHPRT) a accueilli, le mardi 8 novembre, plusieurs partenaires afin d’inaugurer ses locaux situés sur la rue Bédard.

L’organisme occupait auparavant des espaces au Centre Marie-Agnès Desrosiers sur la rue Notre-Dame. En 2016, lors d’un exercice incendie, l’équipe a réalisé que la sécurité des membres était à risque en raison des cages d’escalier et de l’impossibilité d’utiliser l’ascenseur. L’année suivante, les activités étaient transférées dans un bâtiment appartenant à la Fondation Renaissance. 

Voulant bonifier les services du volet jeunesse, le sous-sol a été adapté et plusieurs salles ont été aménagées. Ce projet, évalué à 50 000 $, a été rendu possible grâce à l’appui de fournisseurs et de partenaires du milieu.

En 2019, se trouvant un peu à l’étroit et ayant des intentions de développement dans le but de continuer à s’adapter aux nouveaux besoins des personnes ayant des limitations physiques, le regroupement a décidé d’entreprendre des pourparlers avec la Fondation Renaissance pour acquérir le bâtiment au coût de 250 000 $.

Puis, en juillet 2020, un projet d’agrandissement chiffré à 345 000 $ s’est mis en branle afin de construire une salle d’activités donnant ainsi plus de flexibilité et permettant surtout aux membres d’être plus confortables lors de leur présence. Celle-ci porte désormais le nom de « Salle Desjardins ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires