Des perspectives d’avenir intéressantes pour Ébi-Tech

Des perspectives d’avenir intéressantes pour Ébi-Tech
L'entreprise thetfordoise veut produire davantage pour répondre aux besoins des clients.

THETFORD. Le fabricant de portes et fenêtres Ébi-Tech de Thetford Mines souhaite augmenter son chiffre d’affaires de 30 à 40 % avant la fin de 2015. Pour y parvenir, l’entreprise a injecté, l’an dernier, environ 800 000 $ pour l’achat d’équipements automatisés permettant d’augmenter sa capacité de production.

«Nous souhaitons y aller graduellement puisque lorsqu’une entreprise grandit trop vite, elle peut parfois faire à face certains pépins qui font peur et qui peuvent faire mal. Il faut aussi que nos fournisseurs suivent le rythme parce que les chantiers peuvent être mis à l’amende lorsqu’il y a des retards dans la livraison», a mentionné le copropriétaire et directeur des développements, Patrick Carrier.

De l’ouvrage, les 17 employés n’en manqueront pas cet hiver, ni le printemps prochain puisque la compagnie a un carnet de commandes bien rempli. En effet, elle a obtenu des contrats de fabrication de portes et fenêtres pour trois édifices de six étages et deux de huit étages à Sainte-Foy, pour un immeuble de 425 logements près du pont de Québec et pour deux édifices de 12 étages à Rimouski. Ces contrats totalisent près de 3,5 millions $.

À cela, s’ajoutent un projet de 200 maisons à Nassau dans les Bahamas et un autre en République dominicaine qui devrait débloquer dans les prochains mois, sans oublier la construction de 86 condos sur le bord du fleuve à Beauport. «Nous prévoyons un nouveau quart de travail de soir pour répondre à la demande de nos clients. Nous avons toutefois un manque de main-d’œuvre qualifiée. L’été, nous pouvons engager des étudiants, mais pour le reste de l’année c’est difficile», a ajouté M. Carrier.

L’entreprise thetfordoise est d’ailleurs de plus en plus présente sur le territoire de Québec. «Nous avons ouvert une nouvelle salle de montre cette année dans le Parc industriel Colbert afin de mieux servir notre clientèle là-bas. Nous voulions éviter qu’elle soit obligée de venir à Thetford Mines pour voir les produits que nous offrons», a confié M. Carrier qui a récemment embauché un nouveau vendeur pour également développer le marché de Montréal.

Présent depuis plus de 30 ans

Le fabricant Ébi-Tech de Thetford Mines a été fondé en 1981 par Alain Laflamme. En janvier 2007, il a offert l’opportunité à sept de ses employés de devenir des gens d’affaires en achetant 75 % des actions qui lui appartenaient. La compagnie vend ses produits aux particuliers et aux entrepreneurs sans aucun intermédiaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires