Deux candidats à l’élection partielle à Coleraine

Deux candidats à l’élection partielle à Coleraine
(Photo : Depositphotos)

Une élection partielle pour le poste de conseiller #4 aura lieu le dimanche 12 février à Saint-Joseph-de-Coleraine. Dans les dernières semaines, deux personnes ont décidé de se porter candidates, soit Jean Boilard et Nathalie Vachon.

JEAN BOILARD

Jean Boilard

Originaire de la région, Jean Boilard est propriétaire avec sa conjointe d’une résidence au lac Caribou. Il est diplômé universitaire en gestion de l’innovation des PME à Trois-Rivières. « Je suis un professionnel du domaine de la consultation auprès des entreprises en ce qui a trait à la commercialisation et à l’utilisation des nouvelles technologies. J’ai aussi eu des entreprises, j’en ai vendu et j’en ai acheté. Je suis rendu à une étape de ma vie où je travaille un peu moins et où je m’implique davantage dans la collectivité », a-t-il affirmé.

M. Boilard a été il y a quelques années directeur général pour Le Cantonnier afin d’opérer un redressement organisationnel. Il était, jusqu’à tout récemment, président de la Chambre de commerce de Disraeli. « Ça m’a toujours intéressé le développement et la croissance régionale », a raconté celui qui s’est impliqué dans beaucoup d’organismes au cours des 25 dernières années.

Maintenant que l’occasion se présente afin de s’impliquer en politique municipale, même s’il ne l’a jamais fait par le passé, M. Boilard le voit comme un nouveau défi qu’il croit être en mesure de relever.

« Je ne suis pas là pour me battre contre quelqu’un, mais pour proposer ma candidature. Je pense que mon expertise peut être favorable pour la communauté de Coleraine. Je suis quelqu’un qui est motivé par la croissance et la gestion de projets. Je pense que je peux proposer des idées innovantes, toujours avec le souci de travailler pour la collectivité », a-t-il souligné.

NATHALIE VACHON

Nathalie Vachon

Nathalie Vachon est résidente de Saint-Joseph-de-Coleraine depuis plus de 22 ans. Elle est la conjointe de Steve Tardif qui a été conseiller pour la municipalité.

Mme Vachon occupe depuis plusieurs années le poste de technicienne en administration au service de la comptabilité du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches. « Mon parcours professionnel m’a également amenée à travailler dans plusieurs autres départements, ce qui m’a entre autres permis de développer un bon sens de l’écoute ainsi qu’une bonne capacité d’adaptation afin d’atteindre mon plein potentiel », a-t-elle indiqué.

À l’aube de sa retraite, elle souhaite mettre à profit ses connaissances et ses compétences au service de la population en joignant le conseil municipal. Elle sollicite donc l’appui et la confiance de la population afin de pouvoir répondre aux besoins des citoyens riverains et non riverains.

Elle désire travailler sur plusieurs dossiers, dont celui de la réfection des routes qu’elle juge prioritaire. « Je compte aborder les différents mandats qui me seront confiés en collaboration avec vous tous, par l’entremise d’une approche dynamique et analytique. Ma disponibilité sera accrue pour vous entendre. Ma devise : travailler ensemble et demeurer ouvert aux nouvelles suggestions, au bénéfice de tout un chacun », a conclu Mme Vachon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires