Une soirée de lutte mémorable

Communiqué
Une soirée de lutte mémorable
(Photo : Gracieuseté)

Après un grand retour en septembre dernier, Victory Ring a poursuivi sa lancée avec l’événement «Indestructible», le samedi 19 novembre, devant une salle comble au centre récréatif de Robertsonville.

Dans la grande finale de la soirée, le champion de Victory Ring, « Le Mastodonte » Dru Onyx, et son partenaire, le talentueux « The Answer » Billy Gibson, ont affronté l’équipe du grand favori des admirateurs de Thetford, l’incomparable Beast King FTM, et son partenaire, l’un des membres fondateurs du populaire clan « The Dark Order » à la All Elite Wrestling (AEW), l’incroyable Stu Grayson.

Ce combat a permis d’offrir un spectacle percutant avec plusieurs manœuvres à grands impacts qui ont impressionné les amateurs au cours de la soirée qui a culminé avec la victoire des favoris de la foule. Après le combat, Beast King FTM a lancé un défi au champion Onyx pour le 11 février prochain, afin de mettre un terme à son règne de champion depuis 2015.

Après son retour fracassant en septembre, le populaire Dom « The Dominator » Boulanger devait s’opposer au colosse belge Bjorg Haaken, mais à la surprise de tous, l’impressionnant jeune compétiteur de 6’5’’, Yayne Harrison, est venu au ring en exigeant d’être ajouté au combat. Celui-ci est devenu un match triple menace, remporté par Boulanger aux dépens de Harrison. La surprise a aussi été au rendez-vous après le combat féminin de la soirée entre la venimeuse Black Widow Eve, la nouvelle venue Kristara et la populaire Melanie Havok qui a réussi à arracher la victoire des deux autres compétitrices.

Cependant, sa célébration a été de courte durée lorsque l’imposante Vanessa Kraven, lutteuse qui compte la WWE et la AEW dans son parcours professionnel, est apparue dans l’arène pour démontrer sa dominance, attaquant Havok et Kristara et les laissant au tapis.

Deux des nouveaux favoris des admirateurs, le danseur de rue rétro Macrae Martin et la jeune sensation junior Benito ont fait équipe avec le vétéran « Scrapper » James Stone pour affronter l’équipe du « Vagabond » Ryan Rogan, le rappeur Brad Alekxis et leur partenaire, le natif de Thetford Karl Jepson.

Ces derniers ont eu le dessus sur leurs adversaires grâce à un coup de ceinture de championnat de Rogan au visage de Benito. Dans un combat pour le championnat mi-lourd Commonwealth, le champion Victor Castella a eu le dessus contre le jeune compétiteur coloré qui faisait ses débuts à Thetford, Jonny Taco. Les bagarreurs celtiques, les cousins McHaggis, Nick et Pat, ont réussi à vaincre l’impressionnant duo de Chocolate City, Mustapha Jordan et Wilson Colas, dans un combat par équipe. « Nous sommes éblouis par le soutien des gens de la région pour nos événements avec deux salles remplies consécutives », a déclaré le commissaire de Victory Ring le natif de Disraeli, Réjean Côté.

Le prochain événement de Victory Ring, Dominance, aura lieu le samedi 11 février au centre récréatif de Robertsonville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires