Grands projets et retour des activités à la CCITM

Grands projets et retour des activités à la CCITM
La directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie de Thetford Mines, Suzanne Lacombe (Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

La Chambre de commerce et d’industrie de Thetford Mines (CCITM) aura plusieurs dossiers importants sur la table au cours des premiers mois de l’année 2023. Parmi eux, il y a notamment les projets entourant la réutilisation des résidus miniers amiantés, le retour du train de marchandises ainsi que la pénurie de main-d’œuvre. De nombreuses activités seront aussi offertes en présentiel.

La région est en attente de ce que le gouvernement du Québec précisera par rapport au dossier des résidus miniers amiantés après le dépôt du plan d’action en juin dernier. Rappelons que celui-ci prévoit, entre autres, la création d’un « Observatoire national de l’amiante » qui sera situé à Thetford Mines. « Nous allons laisser l’observatoire travailler et nous suivrons de près les recommandations qu’il fera au gouvernement pour la manipulation et l’utilisation des résidus. C’est un dossier que nous allons prioriser encore de façon importante parce que cela représente beaucoup de richesse pour nos entreprises et le développement économique régional », a souligné la directrice générale de la CCITM, Suzanne Lacombe. Plus de détails sont à venir à ce sujet au cours des prochaines semaines. 

RETOUR DU TRAIN DE MARCHANDISES 

L’aboutissement du dossier du train est un autre projet attendu par la communauté d’affaires de la région. « Semble-t-il que ça avance très bien au ministère des Transports. Nous avons aussi entendu dire qu’il pourrait y avoir un prolongement après Black Lake et que l’objectif serait de se rendre jusqu’à Sherbrooke. Nous espérons que ça débloque très rapidement. »

Rappelons que c’est avec beaucoup d’enthousiasme que les intervenants économiques de la région apprenaient, en décembre 2019, la réhabilitation du chemin de fer Québec Central de Vallée-Jonction à Thetford Mines. Le ministre des Transports de l’époque, François Bonnardel, avait fait cette annonce dans le cadre du Sommet sur le transport ferroviaire à Drummondville.

INNOVATION ET ROBOTISATION

La CCITM mettra de plus en plus l’accent sur l’innovation et la robotisation auprès de ses membres. « Avec la pénurie de main-d’œuvre, c’est difficile au niveau des ressources humaines. C’est certain que nous allons inciter nos entreprises à se tourner davantage vers l’innovation et la robotisation. Nous devrions tenir une activité en ce sens d’ici la mi-février. Il y a aussi des programmes gouvernementaux en appui à ce virage et nous travaillons à ce que ceux-ci répondent aux besoins que nous avons localement », a indiqué Suzanne Lacombe.

TRAVAIL DES RETRAITÉS

La CCITM collabore présentement avec une firme afin de mieux outiller les entreprises et les retraités souhaitant revenir sur le marché du travail. Des changements ont été effectués dans la fiscalité et c’est ce que cette firme a le mandat d’analyser. « Les personnes désirant faire un retour au travail ne sont pas si impactées que l’on peut penser, a affirmé la directrice générale. Nous tiendrons des activités d’information et de formation lorsque l’analyse sera terminée. Il y a beaucoup des gens qui souhaiteraient revenir sur le marché. Ça ne va pas régler totalement la situation de la pénurie de main-d’œuvre, mais ce sera un outil de plus pour les entreprises. »

SOUTIEN AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES

En général, les entreprises de la région ne semblent pas être trop affectées par la situation des dernières années ainsi que le climat géopolitique mondial. « Le ralentissement économique qu’on nous annonçait est moins fort qu’anticipé. La croissance du Québec se fait plus doucement, mais elle n’est pas dans le négatif. Les gens ont continué à consommer, tout en étant peut-être un peu plus prudents. Je ne dis pas que dans six mois ça ne pourrait pas être différent, mais pour l’instant il ne semble pas y avoir d’impact majeur. Je dirais qu’il y a le milieu touristique où c’est plus difficile puisque la population a développé de nouvelles habitudes pendant la pandémie », a soutenu Suzanne Lacombe.

Un programme fédéral de subventions non remboursables afin de soutenir les petites entreprises du milieu touristique est d’ailleurs en place jusqu’au 31 mars prochain. C’est une enveloppe de près d’un quart de million de dollars qui est disponible dans la région.

COLLABORATION RÉGIONALE

Les chambres de commerce de Thetford Mines et de Disraeli prévoient collaborer au cours de la prochaine année et tenir davantage d’activités en commun dans le but d’augmenter leur force d’impact, a expliqué la directrice générale de la CCITM. « Ce n’est pas un jumelage. Nous voulons plutôt que nos gens d’affaires sentent cet esprit de cohésion et de partenariat dans la région. À mon avis, cela permettra de mieux les desservir et d’avoir un meilleur leadership entourant les dossiers politiques que nous avons en commun. Comme grande chambre, nous pourrons aider Disraeli à être encore plus présente sur le territoire. » 

En ce qui a trait à l’agrandissement du territoire de la CCITM vers l’est, soit vers East Broughton, la demande est encore en attente de validation. « C’est une volonté en 2023, autant pour le conseil d’administration que le personnel, d’être actifs afin que les secteurs d’East Broughton et d’Adstock sentent que nous sommes présents. »

ACTIVITÉS

La CCITM reviendra avec plusieurs activités en présentiel au cours de l’année. L’une d’entre elles servira à mieux outiller les petites entreprises sur la législation et la règlementation entourant l’exportation. Celle-ci aura lieu en avril prochain et réunira des spécialistes américains ainsi qu’un panel local.

L’Événement emploi sera de retour pour sa 16e édition le 20 avril au Centre de congrès de Thetford Mines. Les gens pourront se rendre sur place entre 13 h et 19 h pour découvrir plus de 300 postes disponibles chez plus d’une trentaine d’employeurs.

D’autres activités seront également annoncées au cours de l’année. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
André Fortin
André Fortin
11 jours

Et que faite vous des riverains du lac Aylmer entre Disraeli et et weedon ( St-Gérard ) je vous prédit de forte objection de la part de tous les Riverains.