Un nouveau programme en intervention nature au Cégep de Thetford

Un nouveau programme en intervention nature au Cégep de Thetford
Le programme a été mis sur pied à la suite de l'engouement que suscite Enfant nature dans la région. (Photo : gracieuseté - CPE Le Champignon)

Le ­Cégep de ­Thetford offre maintenant une ­Attestation d’études collégiales (AEC) de spécialisation en intervention nature. Les éducateurs à l’enfance, les enseignants du préscolaire et du primaire ainsi que les intervenants à la petite enfance pourront donc recevoir cette formation dans un domaine de plus en plus recherché.

Ce projet a été mis sur pied à la suite de l’engouement que suscite ­Enfant nature dans la région. Inspirée d’un modèle européen, cette approche éducative vise à faire vivre aux enfants des activités en plein air. Elle utilise les ressources de la nature comme matériel pédagogique à l’intérieur, à l’extérieur et dans des milieux naturels (parcs, forêts et sentiers). Cela permet aux enfants de relever des défis particuliers dans tous les domaines de leur développement, soit l’acquisition et le perfectionnement d’habiletés psychomotrices, la santé physique et le ­bien-être, les compétences sociales, le développement cognitif et langagier, la maturité affective, les habiletés de communication et les connaissances en général.

«  ­Après une étude de terrain et une consultation auprès d’intervenants, il est devenu clair qu’une ­AEC de spécialisation serait un atout majeur pour les travailleurs du milieu de l’enfance et par conséquent, pour tous les enfants qui pourront par la suite bénéficier d’un apprentissage novateur en pleine nature  », a indiqué le ­Cégep par voie de communiqué.

Un comité de pilotage composé d’experts et de nombreux partenaires issus entre autres du ­Centre de services scolaires des ­Appalaches, du ­CISSS de ­Chaudière-Appalaches, de services de garde en milieu familial, de ­CPE ainsi que d’intervenants en éducation spécialisée et en services adaptés a été formé afin d’aider l’équipe derrière ce projet à élaborer un programme adapté aux besoins.

«  ­Bien que certaines formations existent depuis quelques années en intervention nature, nous souhaitions permettre aux éducateurs et enseignants de pousser encore plus loin leurs connaissances en la matière. Ces derniers pourront ainsi développer des outils adaptés aux enfants ayant des besoins particuliers ou vivant des situations particulières. Par ailleurs, nous avons bâti une formule d’enseignement à temps partiel combinant des cours en ligne ainsi que des activités en présence afin de permettre aux gens en emplois de suivre la formation plus facilement  », a mentionné ­Lisa ­Roy, conseillère pédagogique au ­Service de la formation continue.

ENFANT ­NATURE ­DANS ­LA ­RÉGION

Rappelons qu’Enfant nature a été implanté dans la région il y a près de trois ans. Le ­CPE Le ­Champignon de ­Thetford ­Mines en était d’ailleurs l’organisation fiduciaire. L’annonce officielle avait eu lieu en février 2020, tout juste avant le début de la pandémie.

«  ­Cela nous a un peu empêché de lui donner la dimension collective que nous voulions. Nous souhaitions réunir tous les milieux dans le cadre de ce programme. Nous l’avons toutefois fait vivre aux enfants à l’intérieur de nos organisations puisque la ­COVID ne nous empêchait pas de vivre l’expérience en plein air. Avec le temps, nos éducatrices ont façonné leur propre approche et l’ont fait évoluer  », a expliqué ­Maggy ­Roy, directrice générale du ­CPE ­Le ­Champignon.

Son organisation a aussi été interpellée dans le cadre du nouveau programme du ­Cégep de ­Thetford. «  C’est une bonne nouvelle. Cela donne de belles bases afin d’intervenir en ce sens. Il y a de plus en plus de milieux qui adoptent cette approche éducative. On ne réinvente rien, il s’agit tout simplement de revenir à l’essentiel.  »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires