Élections fédérales 2015 : David Berthiaume choisi débatteur scientifique par les Libéraux

Élections fédérales 2015 : David Berthiaume choisi débatteur scientifique par les Libéraux
David Berthiaume

COMMUNIQUÉ. Le candidat du Parti libéral du Canada dans Mégantic-L’Érable, David Berthiaume, a reçu une marque de confiance de la part des dirigeants du parti en étant désigné comme porte-parole au débat sur la science du Regroupement des étudiants-chercheurs en sciences de l’Université de Sherbrooke qui se tenait le 21 septembre.

Étant lui-même un scientifique détenant une formation en chimie et en administration des affaires, David Berthiaume était un candidat certainement qualifié pour participer à ce débat intitulé «Science on vote». Ses qualifications et son expertise dans le domaine lui permettent en effet de se démarquer parmi les candidats libéraux du Québec.

«Les dirigeants du parti libéral m’ont contacté pour représenter le parti à cette activité qui regroupait des candidats de cinq formations politiques. J’ai accepté avec empressement, car c’est un sujet qui m’intéresse au plus haut point! Même si les politiciens scientifiques ne sont pas très nombreux, il est clair que la science a beaucoup à apporter au pouvoir public, et vice-versa. On le constate avec l’organisation de ce débat», commente le fondateur et directeur général d’OLEOTEK, un centre de recherche oeuvrant en chimie verte et durable à Thetford Mines.

Les autres débatteurs étaient le néodémocrate Pierre-Luc Dusseault, député sortant dans Sherbrooke, le bloquiste François Vincent, candidat dans Vaudreuil-Soulanges, ainsi que le vert Daniel Green, candidat dans Ville-Marie—Le Sud-Ouest—Île-des-Soeurs.

La place de la science dans les décisions publiques, l’entrepreneuriat, la création d’emplois spécialisés, le financement, ainsi que la diffusion du savoir sont quelques-uns des thèmes qui seront abordés au cours du débat.

Réunir politique et science

«Je suis très à l’aise de discuter et d’argumenter sur ces sujets en raison de ma formation et de mes expériences professionnelles. De plus, le Parti libéral accorde beaucoup d’importance à la science dans sa vision de la politique et de la vie en société. Notre programme est solide à ce chapitre», souligne celui qui a aussi une belle feuille de route dans le développement économique et la réflexion sur les enjeux énergétiques.

Le chef Justin Trudeau fera d’ailleurs bientôt des annonces concrètes au sujet de la science et de la recherche.

«Nous croyons qu’il faut fonder la prise de décisions sur des résultats scientifiques et non sur des élans idéologiques comme le fait gouvernement Harper, ajoute le candidat libéral. Avec notre chef Justin Trudeau, nous voulons redonner aux scientifiques à l’emploi du gouvernement le droit de s’exprimer pour orienter les choix politiques et élargir les débats.» 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires