Embauche d’une chargée de projet en immigration

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Embauche d’une chargée de projet en immigration
Véronique Saint-Gelais entrera en poste à la fin du mois d'août.  (Photo : Gracieuseté)

La MRC des Appalaches a confirmé la nomination de Véronique Saint-Gelais à titre de chargée de projet en immigration. Cette dernière aura pour mandat de faire le lien avec les différentes organisations de la région, de s’assurer qu’il y n’ait pas de rupture de service et de mettre en place le plan d’action que se sont dotés les élus des 19 municipalités du territoire. 

« Véronique est une personne qui a une belle expérience de travail. Elle a été directrice générale du Musée Minéro, puis elle enseigne en francisation. Elle a d’ailleurs développé une formation qui parle du choc culturel lors de l’immigration. Elle connait le milieu. Elle a un beau bagage », a vanté au Courrier Frontenac la préfète Jacynthe Patry.

En mars dernier, la MRC des Appalaches annonçait son intention de mettre en place un guichet unique visant à mieux accompagner les travailleurs étrangers qui arrivent dans la région. En raison du manque de main-d’œuvre, les entreprises se tournent de plus en plus vers l’international. L’embauche de la nouvelle ressource viendra donc faciliter les diverses phases d’installation et d’intégration. 

Mme Saint-Gelais a étudié en anthropologie et en diversité culturelle. Depuis le début de sa carrière, elle a travaillé notamment en organisation d’événements culturel et touristique, en patrimoine, en histoire et en francisation. « Je suis en contact avec la diversité culturelle de la région de Thetford depuis deux ans. J’ai aussi œuvré auprès des travailleurs étrangers et de gens issus de communautés autochtones dans une autre région du Québec pendant six ans. Je bouillonne dans ce domaine depuis toujours », a-t-elle fait savoir. 

Pour la future chargée de projet, sa candidature pour ce poste part d’un intérêt personnel de faciliter l’accueil, l’intégration et la rétention de la clientèle immigrante en région. « J’ai aussi la conviction qu’il est important d’assurer, au même titre que pour n’importe quel autre type de population, une qualité de vie dans nos milieux dans la mesure où nous avons la facilité de le faire », a-t-elle dit. 

Notons que le mandat de Mme Saint-Gelais sera d’une durée de trois ans. Son entrée en fonction est prévue à la fin du mois d’août. « Je n’ai pas encore mon outil de travail sous la main, mais je vois cela comme un très beau défi. Je pense que nous devons mettre les forces de chacun en commun pour nous assurer d’offrir le meilleur service possible aux communautés immigrantes qui s’établissent ici. Nous pouvons aussi aller plus loin. Cela peut se faire à la même échelle et avec les mêmes efforts pour ceux et celles qui s’installent d’une région à une autre. Pour moi, c’est la même ligne de pensée », a-t-elle conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires