Entente de loisirs sur trois ans entre Beaulac-Garthby et Disraeli

Communiqué

Entente de loisirs sur trois ans entre Beaulac-Garthby et Disraeli
(Photo : (Photo gracieuseté))

La Municipalité de Beaulac-Garthby et la Ville de Disraeli ont récemment convenu d’une entente d’accès aux activités et infrastructures des loisirs s’étalant sur une période de trois ans.

« Nous voulons du renouveau! Nous cherchons à revitaliser notre secteur et pour ce faire, il nous faut passer par l’attraction et la rétention de jeunes familles. En s’unissant, nous pourrons miser sur nos forces respectives », ont déclaré les maires de Beaulac-Garthby et de la Ville de Disraeli, Jean-Sébastien Bergeron et Charles Audet.

En vertu de cette entente, les citoyens de Beaulac-Garthby ont accès à toutes les infrastructures et toutes les activités, incluant le camp de jour, de la Ville de Disraeli, au même tarif que ses propres résidents. Les Disraelois peuvent également se servir de ce qu’il y a en place à Beaulac-Garthby.

Cette année, la Ville de Disraeli a conclu plusieurs ententes de partage de services avec les municipalités voisines, que ce soit pour son écocentre ou pour ses équipements des travaux publics entre autres. Le maire Charles Audet rappelle l’ouverture à toutes nouvelles demandes de partenariat. « Chacune des municipalités a ses avantages et attraits. Beaulac-Garthy a des infrastructures qui peuvent servir à nos citoyens et vice-versa. Il en va de même pour toutes les municipalités voisines. Le but, c’est de combiner nos forces », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
ALAIN PERRON-GRONDIN
ALAIN PERRON-GRONDIN
1 année

100 fois BRAVO aux deux Municipalités! Enfin on s’unit aux plans loisirs et ainsi on améliore les offres à nos populations plus rurales et aussi pour les couts plus accessibles pour tous.

Dans les années 80 lorsque je travaillais pour le Conseil Régional des Loisirs ce discours d’union,d’ententes inter-municipales ne portait pas écho…..On se retrouvait avec plein d’arénas,des tarifs d’utilisation sportifs et culturels hors de prix pour nos villages……mais pas de piscine en vue et des familles a petits revenus qui ne pouvaient pas offrir ce que leur voisins de la Ville voisine offraient à leur jeunes,leur population. Cinq dollars pour frequenter la BIBLIO de Thetford et $100 pour le petit gars de Robertson dans le temps……Je m’en rappelle trop…
Que cette entente et pleines d’autres dans notre belle région deviennent la norme pour notre monde qui a droit a du loisir sportif et culturel varié et surtout à des taux abordables pour tout notre monde et plus particulièrement pour nos merveilleuses petites Municipalités!