Festival des sucres : un 62e qui s’inscrit dans la tradition

Par Carol Isabel
Festival des sucres : un 62e qui s’inscrit dans la tradition
Le Festival des sucres en est à sa 62e édition. Sur la photo, Donald Lamontagne (maire de Saint-Pierre-Baptiste), Serge Nadeau, Sonia Bouchard Smith et Christian Poirier (Festival des sucres), Luc Berthold (député de Mégantic-L'Érable) et Stéphanie Allard (attachée politique du député d'Arthabaska, Éric Lefebvre). (Photo : Photo www.lanouvelle.net)

Une quinzaine de concerts de musique country et traditionnelle sont à l’agenda du 62e Festival des sucres de Saint-Pierre-Baptiste qui aura lieu du 16 au 19 mai en plus d’une soirée bingo le 10 mai.

C’est en présence des membres de son équipe et de plusieurs invités réunis au Manoir du lac William à Saint-Ferdinand, un des principaux partenaires de l’événement, que le président Serge Nadeau a dévoilé les grandes lignes de la programmation 2019.

«Nous avons réussi à réunir une belle brochette d’artistes d’un peu partout au Québec qui saura plaire et faire danser petits et grands. Le Festival des sucres s’inscrit de plus en plus comme un événement rassembleur s’adressant à toute la famille, des enfants aux grands-parents», s’est-il réjouit.

Parmi ceux qui brûleront les planches de la scène aménagée sur le site de l’érablière municipale, on retrouvera Laurence Doire, Pierre Guillemette, Christian Poirier, Sugar Crush, Roxanne Bacon, Les Cousins Branchauds et Road Trip country band. La troupe de danseurs traditionnelle de Drummondville, Mackinaw, sera également sur place le jeudi 16 mai. Le tournoi de balle familial, la tire de chevaux et la messe rythmée du dimanche matin font aussi partie de la programmation.

L’organisation avait également annoncé tout récemment le retour du Repas canadien, en collaboration avec la Jambonnière de Saint-Rémi-de-Tingwick. L’activité gustative aura lieu le dimanche 19 mai à 16 h. Les enfants auront, pour leur part, accès au parc d’amusement Promutuel comprenant des jeux gonflables, de l’animation et du maquillage.

Le Festival des sucres, c’est également la plus vieille partie de sucre du Québec, une tradition datant de 1958, instaurée par Charles Fortier, le barbier du village, surnommé affectueusement «Père Charles» et le curé Laurent Nicole. Celle-ci se déroulera le dimanche 19 mai en après-midi, entre midi et 17 h.

Place à la relève

Notons que la soirée du jeudi 16 mai commencera par la démonstration de talents Relève Trad-Country à 19 h, animée par Sonia Bouchard Smith. C’est la deuxième année qu’on permettra aux jeunes talents âgés de 10 à 17 ans d’être vus et entendus sur la scène de Saint-Pierre-Baptiste. La première tentative avait été couronnée d’un grand succès.

«Les jeunes n’ont pas beaucoup d’occasions de montrer leurs talents et c’est d’autant plus vrai lorsqu’il est question de musique country et traditionnelle. L’an dernier, nous avons reçu plusieurs excellentes candidatures. Cette année, on s’attend à une douzaine d’inscriptions. C’est un spectacle à ne pas manquer. Certains auront aussi la chance de se présenter devant public le dimanche après-midi pendant notre partie de sucre», de souligner M. Nadeau.

Une véritable institution

«Le Festival des sucres est une véritable institution dans le paysage québécois en entier. Notre mission est de divertir, d’instruire sur nos traditions et de mettre en valeur les produits du terroir», a ajouté M. Nadeau fier de compter sur quelque 125 bénévoles.

Celui-ci a rappelé l’importance des partenaires financiers qui assument le quart du budget des opérations et l’implication de la Municipalité de Saint-Pierre-Baptiste qui a signé avec le Festival des sucres et le RockFest une entente d’utilisation du site de l’érablière pour les 25 années à venir.

Il a aussi souligné l’étroite collaboration avec le député d’Arthabaska, Éric Lefebvre, et le député de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold, pour leur suivi dans le cheminement des dossiers de demandes d’aide financière. «Au niveau fédéral, si nous n’avions pas le soutien de Patrimoine canadien, il n’y aurait plus de festival. Après nos partenaires locaux, c’est le deuxième lever financier le plus important pour notre événement», a laissé savoir M. Nadeau qui lance d’ailleurs l’invitation à tout nouveau partenaire financier désireux de soutenir l’organisation à se manifester.

Le Festival des sucres opère un budget de 125 000 $. L’organisation accueille en moyenne 5000 visiteurs durant la fin de semaine, dont 3000 personnes lors de la journée du dimanche et de la partie de sucre. Membre du Regroupement des festivals country du Québec, le Festival des sucres accueille également les campeurs de cette organisation depuis trois ans. « L’an dernier, nous avons accueilli 125 campeurs. Notre site sera prêt à les recevoir de nouveau», de conclure M. Nadeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires