Les Filons baissent pavillon devant les Lynx du Collège Édouard-Montpetit

Les Filons baissent pavillon devant les Lynx du Collège Édouard-Montpetit
Des cinq défaites subies par les Filons football, l’une l’a été par 4 points et l’une l’a été par 3 points en 5e prolongation. (Photo : Gracieuseté – Claire Dubreuil)

Dans un match âprement disputé où l’équipe la plus opportuniste l’a finalement emporté, les Filons ont baissé pavillon 28-20 devant les Lynx du Collège Édouard-Montpetit en série quart de finale, le samedi 3 novembre. Pour la formation thetfordoise, il s’agissait d’une première participation aux séries éliminatoires en division 2.

L’entraîneur-chef Diego Ratelle n’avait que des bons mots à l’endroit de sa troupe. «Je suis très fier de mes joueurs. Ils ont démontré beaucoup de caractère. Ils ont travaillé fort. Le pointage indique bien l’allure du match.»

Un ballon échappé au troisième quart et deux jeux des Lynx presque interceptés par les Filons qui ont résulté en autant de touchés adverses ont expliqué partiellement ce revers. «En fin de partie, nous étions à la ligne de 30 en route vers les buts adverses. Nous sommes passés à un jeu de l’emporter. C’est l’histoire de notre saison.»

Au premier quart, les Filons ont pris les devants 7-0. Toutefois, à la mi-temps, ils tiraient de l’arrière 22-7. Les Filons ont ensuite marqué deux majeurs pour rétrécir l’écart à 28-20. Ils ont toutefois manqué de temps.

Lokmen Nadjem sur une passe du quart-arrière Laurent Gagné, Bafodé Savane et Jonathan Fournier sur des jeux au sol ont réussi les touchés des Filons dans cette rencontre où le vent, le verglas et la pluie ont compliqué la tâche de tout le monde.

Les Filons ont inscrit des gains de 350 verges majoritairement au sol contre 380 verges pour leurs adversaires.

Programme de qualité

Pour Diego Ratelle, la présence des Filons en séries témoigne de la qualité du programme de football du Cégep de Thetford. «Nous avons fait le bon choix d’opter pour la division 2. C’est dans l’adversité, en disputant des parties difficiles que l’on devient meilleur. On y a notre place. Nous sommes passés d’une fiche de 1-7 à 3-5. Nous avons participé aux séries pour la première fois dans cette division et nous avons rivalisé avec une équipe du peloton de tête. Je m’en réjouis», de souligner Diego Ratelle qui a tenu à saluer le travail des vétérans et particulièrement celui des joueurs finissants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires