Important projet de logements abordables à Thetford Mines

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Important projet de logements abordables à Thetford Mines
Les nouvelles constructions seraient situées sur la rue Giroux, plus précisément derrière le restaurant Saint-Hubert. (Photo : Gracieuseté)

Le Groupe de ressources techniques (GRT) Nouvel Habitat a récemment procédé au dépôt d’un projet visant la construction de 48 unités de logement à Thetford Mines dans le cadre du Programme d’habitation abordable du Québec (PHAQ) de la Société d’habitation du Québec.

La première phase comprend deux immeubles de 24 logements répartis sur trois étages. Il s’agirait de 3 ½ et de 4 ½ situés sur la rue Giroux, plus précisément derrière le restaurant Saint-Hubert. « Ce projet est évalué à un peu plus de 8 millions $, dont une grande partie serait assumée par un groupe d’investisseurs privés. L’implication de la Ville et la subvention accordée dans le cadre de ce programme viendraient compléter le financement », a mentionné la directrice générale par intérim, Josée Durand.

Si le projet est accepté, les promoteurs auraient l’obligation d’offrir ces logements à un prix abordable pendant un minimum de 30 ans. « Il est important de préciser que ce ne sont pas des logements sociaux, mais bien des appartements qui sont un peu plus dispendieux et qui s’adressent, par exemple, à des travailleurs ayant des revenus de 30 000 $ et moins par année », a ajouté Mme Durand.

Si les besoins se font davantage ressentir, une deuxième phase comprenant 48 unités supplémentaires serait envisageable, portant ainsi le total de logements abordables à 96. « Nous nous attendons à obtenir une réponse d’ici le mois d’octobre. Si celle-ci est positive, nous sommes prêts à commencer la construction dès cet automne pour une livraison en juillet 2023 », a-t-elle dit.

Voici à quoi pourraient ressembler les immeubles à logement. (Photo gracieuseté)

Appui de la Ville

Pour le maire Marc-Alexandre Brousseau, la réussite de ce projet est primordiale afin d’offrir des logements à une clientèle qui en a grandement besoin. « Thetford, comme le reste de la province, souffre de la crise du logement qui sévit actuellement. Nous avons un taux d’inoccupation historiquement bas et ce projet permettrait à ceux qui subissent les contrecoups de la crise d’avoir accès à de nouvelles unités qui seront propres, sécuritaires et surtout abordables. »

Bien que le marché de la construction soit présentement très vigoureux à Thetford Mines, il estime que les nouveaux logements ne conviennent pas à toutes les clientèles. Il espère fortement que la Société d’habitation du Québec comprendra le besoin criant et que la réponse sera positive puisque son appui financier au projet est primordial pour sa réussite.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel tardif
Michel tardif
15 jours

Quelle erreur

Marc Giroux
15 jours

Désolé, mais des 3 1/2 pour attirer des familles, ce n’est pas suffisant. Des 4 1/2, c’est un minimum, ça prend des 5 1/2 pour loger convenablement des nouvelles familles…