Josée Rodrigue, la mère Noël de Thetford Mines

THETFORD. Qui a dit qu’on ne pouvait pas garder son cœur d’enfant même à 57 ans? Pour Josée Rodrigue, une résidente de la rue St-Alphonse, décorer sa maison à l’approche du temps des fêtes s’avère une véritable passion, voire carrément une drogue.

N’ayant pas d’enfant, elle a choisi de perpétuer la tradition pour son plaisir personnel. «J’ai toujours aimé Noël. Ça doit faire une trentaine d’années que je décore. J’ai commencé par un petit village avec des maisons en carton et j’en ai aujourd’hui pas moins de 203 en céramique dans le salon uniquement», a-t-elle confié au Courrier Frontenac.

Et ce n’est pas uniquement cette pièce qui est décorée, mais la résidence au grand complet. On retrouve également une multitude d’objets dans le hall d’entrée, dans la salle à manger, dans la cuisine, dans la salle de bain et à l’étage. Sans oublier bien entendu les décorations à l’extérieur.

74 heures d’ouvrage

«Cette année, j’ai en tout 6845 lumières de Noël. Il m’a fallu 74 heures pour installer toutes mes décorations. Le village dans le salon à lui seul a demandé 27 heures de travail. Il n’y a pas de limite, mais je vous dirais que l’espace commence à manquer dans la maison», a indiqué Mme Rodrigue.

En raison de la température clémente, cette dernière a entrepris cet important «chantier» en octobre dernier pour ce qui est des décorations à l’extérieur. «J’ai ensuite commencé à installer celles à l’intérieur en novembre. J’ai travaillé là-dessus pendant trois semaines. Des fois, je me mettais sur ce projet dès 6 h le matin.»

La Thetfordoise ignore à combien se chiffrent tous les articles qu’elle a acquis au fil des ans, mais il y en a certainement pour quelques milliers de dollars. «J’achète beaucoup lorsque les articles de Noël tombent en spécial. Je n’ai pas d’idée de la valeur de tout cela depuis 30 ans, toutefois, ça représente beaucoup d’argent et de temps.»

Et le conjoint dans tout cela? «Qu’il soit d’accord ou pas, je vais décorer la maison quand même, a lancé à la blague Mme Rodrigue. De toute façon, j’installe mes décorations toute seule. Je ne veux pas qu’il m’aide, car je veux le faire à mon goût!», a-t-elle conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires