La Boulangerie Saint-Méthode a de l’appétit

La Boulangerie Saint-Méthode a de l’appétit
La Boulangerie Saint-Méthode souhaite augmenter son taux de croissance au cours des prochaines années. 

ADSTOCK. La Boulangerie Saint-Méthode procèdera à une refonte de sa stratégie de développement afin de percer éventuellement l’Est du Canada et même le marché américain d’ici les prochaines années.

Pour y parvenir, elle pourra compter sur l’appui du regroupement privé «Adrenalys» qui vient de lancer sa toute première cohorte d’une trentaine de PME d’exception et dont la mission sera de les aider à se propulser au niveau supérieur au cours des deux prochaines années. Des moyens considérables seront déployés à commencer par 3,5 millions $ en services pro bono et 150 millions $ en fonds dédiés à la croissance.

«Nous avons des attentes face à cet accompagnement et c’est par le sérieux des firmes de consultation présentes que nous avons pris une chance d’adhérer à ce concours. D’ailleurs, ce n’est pas toutes les entreprises qui ont réussi à se qualifier puisqu’il y avait plusieurs critères à respecter», a mentionné l’un des principaux propriétaires de la boulangerie, Benoît Faucher, au COURRIER FRONTENAC.

Sa compagnie enregistre une croissance annuelle d’environ 12 % et un chiffre d’affaires de plus de 60 millions $. «Nous sentons que c’est difficile de maintenir les mêmes taux. C’est pour cela qu’il faut regarder d’autres marchés, a-t-il ajouté. La hausse de notre chiffre d’affaires s’explique principalement par l’innovation et la mobilisation du personnel. Nous avons investi environ 6 millions $ au cours des trois dernières années pour l’amélioration de nos équipements. La capacité de production devenait un peu fragile, alors nous avons décidé de l’augmenter de 25 %, et ce, sans agrandissement.»

Depuis un an et demi, la boulangerie opère une petite usine à Saint-Méthode entièrement dédiée pour ses produits sans gluten, un marché qui semble prometteur. Elle a également recyclé son usine de pains à hot-dog et hamburgers de Magog. «Nous avons complètement arrêté la production depuis un an. Il faut choisir ses batailles. Nous avons transformé l’usine pour produire des pains grands-pères et grands-mères. Nous avons décidé d’aller dans des secteurs plus émergents», a indiqué M. Faucher.

La Boulangerie Saint-Méthode donne actuellement de l’emploi à environ 300 personnes à Saint-Méthode, Magog et Montréal en plus du secteur de la distribution qui est indépendant. «L’ensemble de nos lignes produit plus de 5000 pains à l’heure. Nous sommes prêts à augmenter le nombre d’employés tout en continuant de nous améliorer. Nous n’avons pas le choix d’être plus compétitifs parce que nous avons beau être innovateurs, nous sommes limités très rapidement dans le marché», a conclu l’homme d’affaires.

Boulangerie Saint-Méthode

Fondée en 1947, la Boulangerie Saint-Méthode est la 3e plus importante boulangerie au Québec. Elle offre et développe des produits de haute qualité et depuis quelques années des pains santé à valeur ajoutée. Desservant la majorité des chaînes majeures d’épicerie dans la province, la Boulangerie Saint-Méthode s’est distinguée parmi des centaines de sociétés candidates au concours des sociétés les mieux gérées au Canada en 2014.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires