La Fondation Renaissance poursuit son rêve

La Fondation Renaissance poursuit son rêve
Le comité organisateur du 6e Choco-vins de la Fondation Renaissance et le président d'honneur Marco Sévigny

THETFORD. Depuis le mois de novembre, la Fondation Renaissance et le Groupe ressources techniques Beauce-Appalaches (GRT) travaillent ensemble pour la construction d’un immeuble de 16 logements supervisés s’adressant aux personnes ayant une déficience intellectuelle ou un autre handicap.

Les deux organisations sont actuellement à l’étape de l’élaboration et de la mise en place du projet. «Nous pouvons dire que nous avançons à grands pas. Nous aurons de belles choses à vous annoncer bientôt», a confié le coordonnateur René Faucher, au terme du Choco-vins qui s’est tenu jeudi dernier.

Cette activité de financement a réuni environ 180 personnes au Centre de réception Mont-Granit et a permis d’amasser près de 12 000 $ pour la réalisation du projet de logements supervisés. «Nous prévoyons une 7e édition l’an prochain, mais nous espérons que ce soit la dernière. On dit qu’il s’agit d’un chiffre chanceux», a ajouté M. Faucher.

Bien que les coûts du projet ne soient pas encore fixés, la Fondation Renaissance dit avoir réussi à amasser environ 90 000 $, sans compter la participation financière de la famille Demers à la hauteur de 45 000 $.

Il faut savoir que les logements supervisés devaient au départ être aménagés à l’intérieur de l’Édifice Saint-Georges situé au 189 rue Dubé. Pour diverses raisons, le projet n’a pu se réaliser à cet endroit. René Faucher a bon espoir que la prochaine fois sera la bonne.

 

 

 

 

 

 

«C’est sûr que nous les voulons demain ces appartements-là parce que les parents nous les demandent, mais il y a des étapes importantes à suivre et le GRT a l’expertise nécessaire pour que le tout puisse se réaliser», a-t-il conclu.

À lire aussi : Choco-vins : une fenêtre ouverte sur l’avenir

Le projet de la Fondation Renaissance est toujours vivant

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires