La mère d’Alexandre Levasseur sensibilise les jeunes au port de la veste de sauvetage

Par Carol Isabel
La mère d’Alexandre Levasseur sensibilise les jeunes au port de la veste de sauvetage
Une affiche à l'effigie d'Alexandre Levasseur a été installée aux abords du lac Joseph par le Club chasse et pêche Les Mousquetaires.  (Photo : Yves Charlebois)

Roxanne Girouard, la mère du jeune Alexandre Levasseur (18 ans) qui est mort noyé en octobre 2021 lors d’une sortie en canot avec des amis au lac Joseph à Saint-Pierre-Baptiste, s’est associée à la journée Pêche en herbe organisée, le dimanche 5 juin, au camping du Club de chasse et pêche Les Mousquetaires de Saint-Ferdinand pour sensibiliser les jeunes au port de la veste de sauvetage.

Grâce à un GoFundMe qui lui avait permis de recueillir 1625 $, Mme Girouard a été en mesure d’offrir à chacun des jeunes participants, âgés de 6 à 17 ans, un gilet de flottaison.

Alexandre travaillait comme étudiant à la pisciculture du Club de chasse et pêche. L’organisation a décidé de participer pour aider Mme Girouard dans sa campagne de sensibilisation en procédant aussi à l’installation, sur les berges du lac Joseph, d’une affiche sous forme de bande dessinée à l’effigie d’Alexandre pour inciter les jeunes qui s’approchent du lac à mettre leur veste de sauvetage.

« Un coffre et une canne à pêche étaient déjà offerts aux jeunes. C’était une belle occasion pour moi de leur remettre une veste de sauvetage pour prévenir un autre drame sur le lac Joseph », a dit Mme Girouard.

« Alexandre nourrissait chaque été les petites truites à la pisciculture pour les remettre ensuite dans les lacs. Il a été élevé dans une famille de pêcheurs et avec des bateaux. Son papa est propriétaire d’une pourvoirie. Il savait qu’il fallait mettre la veste de sauvetage, mais ce n’est pas tout à fait cela qui est arrivé ce soir-là. Elles sont restées sur le gazon parce que c’était juste un aller-retour en canot », d’expliquer Mme Girouard.

La dame de Victoriaville a elle-même procédé au dévoilement de l’affiche à l’effigie de son fils mise au bord de l’eau. « Je suis sûr que ça va en toucher plusieurs, c’est un jeune de la région. »

La patrouille de Sécurité nautique de la Sureté du Québec ainsi que le Service de sécurité incendie régional de L’Érable étaient sur place afin d’augmenter l’impact du message sur les jeunes participants et autres enfants présents lors de cette journée Pêche en herbe.

Notons que les jeunes ont également reçu, en plus de leur certificat de pêche valide jusqu’à l’âge de 18 ans, diverses notions sur la biologie des poissons, les rudiments de la pêche, le respect de l’environnement, la réglementation et la sécurité lors de la journée Pêche en herbe qui s’est conclue par un dîner aux hot-dogs qu’avait organisé Mme Girouard avec l’aide de commanditaires et partenaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires