La MRC des Appalaches en bénéficie grandement

La MRC des Appalaches en bénéficie grandement
Ce fonds a été mis en place par l'ancien gouvernement conservateur à la suite de la fin de l'exploitation de l'amiante chrysotile au Québec.

Le fonds de 50 millions $ de l’Initiative canadienne de diversification économique des collectivités tributaires du chrysotile profite davantage aux entreprises et diverses organisations de la MRC des Appalaches que celles de la MRC des Sources.

En date du 30 juin, pas moins de 28 projets provenant de la MRC des Appalaches avaient été acceptés par Développement économique Canada (DEC), contre quatre à Asbestos.

La région a bénéficié de sommes remboursables et non remboursables totalisant 17,6 millions $ pour des investissements se chiffrant à 48,3 millions $. La majorité des demandes qui ont été accordées proviennent du milieu industriel.

Pour sa part, la MRC des Sources a obtenu de DEC des contributions totalisant près de 5 millions $ et dont les investissements se chiffraient à 6,6 millions $. Des quatre projets retenus, un seul provenait d’une entreprise qui devra éventuellement rembourser la somme obtenue.

Au moment d’écrire ces lignes, les projets annoncés par le gouvernement fédéral dans le cadre de cette initiative de développement économique se chiffrent à 22,5 millions $. Une nouvelle divulgation des projets retenus en juin, août et septembre est prévue le 30 novembre sur le site Internet de DEC.

Rappelons que ce fonds de 50 millions $ est en vigueur du 11 juin 2013 au 31 mars 2020. Il a été mis en place pour accompagner les collectivités et les entreprises des MRC des Appalaches et des Sources dans leurs efforts de transition vers de nouvelles activités économiques. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires