La Polyvalente de Disraeli a le vent dans les voiles

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
La Polyvalente de Disraeli a le vent dans les voiles
L'établissement comptait à peine 350 élèves il y a quelques années. (Photo : Nadeau Photo Solution)

Pour la première fois depuis un peu plus de 20 ans, la Polyvalente de Disraeli a dépassé la barre symbolique des 500 élèves lors de la rentrée d’automne. En effet, l’établissement d’enseignement en a accueilli 130 nouveaux, pour un nombre total de 547.

« C’est ma plus belle satisfaction. Nous sommes sur une belle lancée et nous pouvons dire que c’est terminé les petites cohortes. Les élèves qui ont fait leur rentrée représentent pour nous cinq groupes de secondaire un. C’est tellement intéressant », a mentionné au Courrier Frontenac la directrice, Line St-Jacques.

On retrouve également à l’intérieur des murs 107 élèves en deuxième secondaire, 112 en troisième, 64 en quatrième, 41 en cinquième et 93 au niveau de l’adaptation scolaire.

Cette augmentation de clientèle est due en grande partie à la présence des concentrations. Le cirque, avec ses trois volets, compte la moitié des élèves avec un total de 280, dont 134 dans la spécialité acrobatique, 118 en arts plastiques et 28 en musique. Le plein air vient en deuxième position avec 139 élèves, suivi du hockey (67), des sciences (60) et du théâtre (31). « Nos concentrations font partie d’un beau créneau. Nous avons d’ailleurs un mandat du conseil d’établissement qui souhaite que nous continuions d’aller de l’avant pour offrir cette diversité à nos élèves », a ajouté Mme St-Jacques.

Au niveau de la provenance de la clientèle, c’est la ville de Thetford Mines qui vient au premier rang avec 171 élèves, suivie de Disraeli avec 136. On retrouve même des jeunes provenant d’aussi loin que Tring-Jonction, Lambton et Saint-Sébastien. Fait à noter, 43,3% des jeunes proviennent de l’extérieur des communautés du secteur sud de la MRC des Appalaches.

Notons que la Polyvalente de Disraeli a dû relever tout un défi puisqu’à peine 350 élèves la fréquentaient il y a quelques années. « Nous sommes contents du nombre d’élèves cet automne et nous continuons de travailler fort. Mathématiquement parlant, on pourrait dire que nous sommes dans une situation moins précaire que nous l’étions. Il peut y avoir des variations de clientèle, mais c’est une belle fierté », a dit la directrice.

Si la tendance à la hausse se poursuit, l’établissement aura un défi supplémentaire à relever quant à la disponibilité des locaux, la confection de la grille horaire ainsi que l’espace et le nombre d’équipements disponibles. « Durant l’année, nous analyserons comment nous allons bien répertorier nos élèves dans les bons locaux. Nous travaillerons pour ne pas manquer d’espace. Par ailleurs, nous prévoyons changer les casiers l’an prochain. Nous en ajouterons parce que nous n’en aurons pas suffisamment. Cela fait partie des réflexions. Nous avons des devoirs à faire et nous devons continuer d’avoir une belle offre de service à l’intérieur de l’école », a-t-elle conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires