«La proximité était beaucoup plus grande que ce que l’on croyait» -Agnès Maltais

«La proximité était beaucoup plus grande que ce que l’on croyait» -Agnès Maltais
La députée Agnès Maltais

La députée de Taschereau, Agnès Maltais, estime que les nouvelles révélations entourant les liens d’amitié entre le couple Donato-Nadeau et le député-ministre Laurent Lessard aggravent encore plus la situation.

«La proximité entre M. Nadeau, sa famille et le ministre était beaucoup plus grande que ce que l’on croyait. De plus, j’ai appris cet après-midi que le Commissaire au lobbyisme du Québec a lui aussi déclenché une enquête dans ce dossier», a mentionné Mme Maltais à TC Media Nouvelles.

Cette dernière trouve également très alarmant le fait que la présence de M. Lessard à la conférence de presse du 4 juillet, entourant l’octroi de la subvention de 3 millions $ à Pyrobiom Énergies, entreprise dirigée par Yvon Nadeau, pourrait avoir été annulée afin d’éviter les questions d’un journaliste de TC Media.

«C’est très grave parce que ça veut dire qu’il était pleinement confiant qu’il y avait des liens trop forts et que c’est un problème éthique. S’il a annulé sa présence pour ne pas être vu dans la photo de la subvention, ça veut dire que M. Lessard savait très bien qu’il avait atteint une limite qu’il n’aurait jamais dû franchir.»

À lire aussi : Lessard et Nadeau : plus que des anciens collègues

«Nous ne sommes pas assez innocents pour perdre notre nom dans des affaires de même»

Le Commissaire à l’éthique ouvre une enquête

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires