La région a besoin de main d’œuvre

La région a besoin de main d’œuvre
Le ministre délégué à la Petite et Moyenne Entreprise

La Chaudière-Appalaches doit faire face à une importante pénurie de main-d’œuvre spécialisée. C’est le constat qu’a fait le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, Jean-Denis Girard, au terme de son passage à Lévis le 1er décembre dans le cadre de sa tournée Saisir notre force économique.

Le ministre a rencontré une trentaine d’entrepreneurs de tous les secteurs provenant de tous les coins de la Chaudière-Appalaches. Au terme de cet entretien, il s’est adressé aux membres de la Chambre de commerce de Lévis.

«Vous avez des PME dans la région qui doivent freiner leur croissance par manque d’employés», a fait savoir le ministre Girard en point de presse, tout juste avant sa conférence.

Puisque le taux de chômage est très bas dans la région, les besoins se font sentir autant dans les secteurs spécialisés que dans les secteurs plus généraux. Les entrepreneurs rencontrés ont discuté de différentes solutions qui pourraient être apportées pour régler la problématique, dont l’immigration.

«Toutes les interventions qui ont été faites ce matin sont compilées et analysées pour faire en sorte que ce qu’on va mettre en place soit le plus efficace possible», a rappelé le ministre

Guichet unique

Afin de faciliter la vie aux entrepreneurs, le ministre Girard évoque la mise en place d’un guichet unique où les entrepreneurs pourront retrouver tous les services dont ils ont besoin.

Entreprise Québec permettra de «prendre en charge les besoins de l’entrepreneur et on va le diriger vers les bons intervenants. […] C’est l’entrepreneur qui est le centre de nos décisions».

Allègement réglementaire

Reconnaissant que les entrepreneurs sont souvent enterrés sous la paperasse et les formalités administratives, le ministre Girard a indiqué qu’il allait alléger cette structure qui prend beaucoup de temps aux entrepreneurs.

«Comment peut-on travailler ensemble, en partenariat pour simplifier la vie, tout en respectant les lois et les règlements. C’est ce sur quoi on va s’attarder au cours des prochains mois.»

Région en avance

Jean-Denis Girard a reconnu que la région faisait office de chef de fil au niveau entrepreneurial, notamment grâce à l’École d’entrepreneuship de Beauce qui accueille, 10 000 entrepreneurs par année, qui vient créer une dynamique entrepreneuriale.

«Vous avez une dizaine d’années d’avance sur le reste du Québec et on le voit par les résultats, par le faible taux de chômage, par le profit des entreprises.»

La force des différents créneaux ACCORD dans le bois, les matériaux textiles ou composites est aussi un élément du succès de la région, indique le ministre.

«Des créneaux comme ça, il faut en créer d’autres. Il faut continuer à avancer de cette façon et créer des synergies. C’est ce qui va faire que l’entrepreneuriat régional pourra avancer.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires