Le Bistro d’Adstock occupera un nouvel espace plus convivial

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Le Bistro d’Adstock occupera un nouvel espace plus convivial
Le président du CPI, Serge Nadeau, le conseiller au développement socioéconomique du CPI, Kaven Mathieu, les promoteurs Kevin Roy et Marie-Christine Nadeau, et le maire Pascal Binet (Photo : (Photo gracieuseté))

Le restaurant le Bistro d’Adstock, situé sur la rue Principale dans le secteur Saint-Méthode, s’est relocalisé dans le bâtiment voisin (anciennement le bar Le Sergiri) afin de pouvoir offrir une plus grande superficie et ainsi mieux répondre aux besoins de la clientèle.

Kevin Roy et Marie-Christine Nadeau exploitent depuis le mois de juillet 2021 l’ancienne Cantine Couture. « Nous avons constaté après un certain temps que c’était trop petit. Nous avions beaucoup de demandes de groupes, mais il n’y avait pas de places. Il était moins intéressant pour les gens de venir manger même si nous préparions de bons repas. C’est ce qui a fait en sorte que nous avons décidé de faire le pas », a mentionné Mme Nadeau au Courrier Frontenac.

Le restaurant passera ainsi de 25 à près de 70 places à l’intérieur, en plus d’une trentaine sur la terrasse qui fera l’objet au printemps de travaux de modernisation. « Nous avons été à l’écoute des clients. L’endroit sera beaucoup plus convivial. Les gens voulaient une salle pouvant contenir de petits groupes afin de pouvoir y tenir des réunions. Nous avons créé des zones en tenant compte de leurs demandes. Nous avons tout refait à l’intérieur. Nous avons aménagé une nouvelle cuisine, une section bistro et une petite partie pour le prêt-à-manger », a-t-elle ajouté.

Le restaurant le Bistro d’Adstock compte une dizaine d’employés, dont la plupart sont des étudiants. « Ils ont vraiment hâte à la préouverture qui aura lieu le samedi 10 décembre», a dit Mme Nadeau.

À son avis, l’exploitation d’un restaurant dans une petite communauté, comme le secteur Saint-Méthode, contribue grandement à sa vitalité. « J’ai connu le bar Le Sergiri et la Cantine Couture dans le temps et ça bougeait. Le village était vivant. Nous voyions la bâtisse se délabrer et nous nous disions que cela n’avait pas de bon sens. Les gens veulent se réunir. Il n’y en a plus de places pour cela. Avec le prix de l’essence, c’est important pour eux d’avoir accès à un bon restaurant à proximité. Nous allons d’ailleurs oser les fins de semaine en offrant des menus plus relevés avec des tables d’hôte. »

Ce projet représente un investissement de 300 000 $ et est rendu possible grâce à la MRC des Appalaches, via le Fonds de services de proximité, le Comité de promotion industrielle (CPI) d’Adstock et la Municipalité. « Sans cette aide financière, nous n’aurions pas pu réaliser ce projet, surtout pas dans le contexte actuel où tout augmente », a souligné Mme Nadeau.

Un bel exemple de collaboration

Puisque ce restaurant est le seul service du genre à Adstock, le maire Pascal Binet s’est réjoui de l’évolution de ce commerce qui assure un dynamisme dans la communauté. « En tant que Municipalité, nous sommes très sensibles pour soutenir nos services de proximité. C’est dans cet esprit que nous avons travaillé avec les différents acteurs pour demeurer attractifs auprès de notre population et des entreprises de notre milieu. Cette relocalisation vient ainsi compléter la cure de rajeunissement qu’a connu le quadrilatère regroupant l’épicerie Bonichoix, la Boulangerie Saint-Méthode et la place publique. »

C’est d’ailleurs le Comité de promotion industrielle (CPI) d’Adstock qui a piloté le projet. « L’embauche de notre conseiller au développement socioéconomique, Kaven Mathieu, nous a permis de l’affecter à la réalisation du projet de relocalisation du Bistro d’Adstock. Il a consacré beaucoup de son temps en plus de faire profiter de son expertise en tant qu’entrepreneur. C’est ce genre de projet auquel le CPI veut contribuer. Nous souhaitons aider concrètement les promoteurs intéressés à s’établir dans notre communauté et créer d’autres succès », a conclu son président Serge Nadeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires