Le Canada bannit l’amiante : réactions du milieu

Le Canada bannit l’amiante : réactions du milieu
(Photo : Archives)

Voici les différentes réaction des intervenants du milieu à l’annonce du gouvernement du Canada qui met fin à l’utilisation et à l’importation des produits contenant de l’amiante.

À lire: Le Canada bannit l’amiante et les produits en contenant

«C’est quelque chose à quoi nous nous attendions. Les interventions que nous avons fait depuis que nous avons commencé à enttendre parler de cette possibilité, nous pensons que ça peut faire cheminer le dossier. Au départ, ce n’était vraiment pas clair si les résidus miniers étaient inclus dans le bannissement. Présentement, nous avons l’assurance que ce ne sera pas le cas. En même temps, il va y avoir une consultation alors nous espérons que ça ira dans le même sens. C’est un enjeu important chez nous. C’est une ressource qui peut créer beaucoup d’emplois et de richesse. En même temps, on vient fermer définitivement un pan de l’économie qui a fait vivre notre région pendant 140 ans. Ce que l’on souhaite, c’est que nous soyons supportés économiquement pour nos différents projets.» – Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines

Réactions de Luc Berthold, député de Mégantic-L’Érable, et Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska : «Nous invitons la ministre Duncan à venir à Thetford Mines et à Asbestos»

Communiqué de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Thetford Mines (CCITM) : La FCCQ et la CCITM demandent au gouvernement de surseoir à sa décision

Réactions de la députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Karine Vallières, et du député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard : Les députés Vallières et Lessard sont rassurés 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires