Le Cégep de Thetford parmi les meilleurs collèges en recherche au Canada

Communiqué

Le Cégep de Thetford parmi les meilleurs collèges en recherche au Canada
Il s'agit d'une première pour l'établissement. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le Cégep de Thetford atteint des sommets jusqu’à maintenant inégalés en se classant au 3e rang au Québec et en se taillant une place en 9e position des meilleurs collèges en recherche au Canada d’après le palmarès de la firme spécialisée Research Infosource.

L’établissement brille en raison de ses revenus de recherche évalués à plus de 8,6 millions $ pour 2020-2021, ce qui représente une hausse de 33,8 % par rapport à l’année précédente. Ceux-ci ont permis, entre autres, de réaliser d’importants travaux d’agrandissement et d’acquisition d’équipements de pointe dans ses centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), soit Coalia et Kemitek.

Le directeur général, Robert Rousseau, se réjouit de cet accomplissement. « Nous sommes très fiers d’atteindre pour la première fois de l’histoire le top 10 des meilleurs collèges canadiens, d’autant plus que nous sommes comparés à des établissements de plus grande taille que nous. La qualité de nos infrastructures et des équipes de recherche permettra de mettre à profit les expertises de nos CCTT et leurs capacités à soutenir les entreprises d’ici et d’ailleurs dans le monde dans leurs innovations. »

La capacité en recherche du Cégep, issue des expertises développées par Coalia et Kemitek, aura permis de soutenir 124 partenaires et le développement d’innovations et de procédés technologiques reliés aux secteurs de la technologie minérale, de la plasturgie, des matériaux avancés, de la fabrication additive, de la chimie verte, de la mise à l’échelle de procédés, ainsi que la réalité virtuelle.

De plus, près de 1,5 million $ a été investi par les partenaires privés afin de propulser davantage leurs projets et ceci, sans compter leur contribution en temps et matériaux d’une valeur de 700 000 $. Ces investissements démontrent, par le fait même, la confiance qu’ils accordent aux équipes de recherche et à leur capacité à résoudre les impasses technologiques freinant le développement de leur organisation.

En plus des retombées technologiques, ces projets auront permis d’initier à la recherche appliquée près de 20 membres de la communauté étudiante collégiale et universitaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires