Le CFP Le Tremplin répond aux besoins du milieu en santé

Communiqué

Le CFP Le Tremplin répond aux besoins du milieu en santé
Les futurs diplômés pourront accéder au marché du travail dans 14 mois. (Photo : Gracieuseté)

Face à l’urgent besoin en personnel dans le domaine hospitalier, le Centre de formation professionnelle (CFP) Le Tremplin a choisi de répondre à l’appel du gouvernement en instaurant une nouvelle formation accélérée en soins infirmiers auxiliaires.

Ainsi, une nouvelle cohorte de 18 élèves a entrepris récemment une formation en continu qui permettra aux futurs diplômés d’accéder au marché du travail dans 14 mois. Le Tremplin offre déjà le cours régulier en soins infirmiers auxiliaires d’une durée de deux ans pour lequel deux groupes sont actuellement en classe, mais le besoin pressant en personnel infirmier a incité la direction à offrir cette formation accélérée.

Selon la directrice Pascale Chamberland, la réponse des élèves témoigne de leur intérêt à servir rapidement dans le milieu de la santé. « La nouvelle cohorte est formée autant de travailleurs qui sont déjà dans le domaine en tant que préposés aux bénéficiaires que d’autres qui veulent réorienter leur carrière, mais ils ont tous en commun le souhait de travailler auprès des patients. Leur objectif est le même, soit d’accéder au marché du travail le plus rapidement possible. »

Le cours qui vient tout juste de débuter offrira l’occasion aux futurs infirmiers et infirmières auxiliaires de suivre une théorie en classe, mais également d’effectuer des stages en milieu de travail. « Les élèves évolueront en stage à la fois en milieu hospitalier et en CHSLD. Ils œuvreront dans tous les départements, que ce soit au centre mère-enfant, en médecine, en réadaptation ou en psychiatrie », d’indiquer Mme Chamberland.

La réputation du CFP Le Tremplin n’est plus à faire dans ce domaine de formation puisque ses élèves affichent un taux de réussite de 100% à l’examen de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec au cours des quatre dernières années. Avec la pénurie de personnel en vigueur, le taux de placement atteint également le même niveau. D’ailleurs, plusieurs personnes issues de la nouvelle cohorte bénéficient d’une bourse d’études de 20 000 $ assortie d’un contrat de travail de deux ans.

De son côté, le directeur général du Centre de services scolaires des Appalaches, Jean Roberge, se réjouit de l’engouement que suscite cette formation accélérée. « L’initiative du Tremplin d’offrir une telle formation va aider à répondre à un besoin du marché, mais également aux aspirations de plusieurs élèves qui vont trouver leur voie dans ce domaine. Tout le monde y est gagnant et c’est tant mieux. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires