« Le Parti québécois s’unit aux médecins, aux infirmières et  au personnel pour dénoncer cette fusion »

« Le Parti québécois s’unit aux médecins, aux infirmières et  au personnel pour dénoncer cette fusion »
Louise Marchand, candidate du Parti québécois dans Lotbinière-Frontenac (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

La candidate du Parti québécois en vue des prochaines élections dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, a réagi par voie de communiqué au sujet de la fusion temporaire des services de chirurgie et de médecine à l’hôpital de Thetford. Elle déplore notamment le fait que la députée de la Coalition avenir Québec, Isabelle Lecours, appuie cette décision du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches.

« Mme Lecours n’est pas à la recherche de solutions actives. Le manque de personnel est criant et ce n’est pas en fusionnant des unités de travail temporairement que ça réglera la situation. […] Même si cette décision se veut temporaire, l’histoire récente démontre que dans bien des cas le retour en arrière ne se réalise pas et que la mesure devient permanente, privant ainsi les patients de soins de proximité », affirme-t-elle.

Louise Marchand demande au gouvernement de revenir sur cette décision et de suivre les recommandations du rapport Savoie que le ministre de la Santé, Christian Dubé, a dit appuyer. Parmi celles-ci, il est indiqué d’être à l’écoute des usagers et du personnel ainsi que d’appliquer une gestion de proximité.

« Le Parti québécois s’unit aux médecins, aux infirmières et au personnel pour dénoncer cette fusion et demande qu’on les écoute. Il est impératif que l’hôpital de Thetford Mines retrouve son autonomie de gestion et une direction qui lui est propre afin de pouvoir prendre les décisions qui conviennent le mieux pour répondre aux besoins des citoyens de notre région. La survie de notre hôpital est en jeu. »

À lire : Une fusion qui passe mal à l’hôpital de Thetford

À lire : Isabelle Lecours se range derrière la décision du CISSS-CA

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Grenier
Jean Grenier
7 mois

Le gouvernement caquiste veut des services de proximité nous l’avons vu dans les CHSLD en temps de pandémie, quand ils ont nommés des gestionnaires alors vous n’avez qu’à appliquer la même recette les solutions sont toujours près de nous.