Le Relais pour la vie de retour en formule écourtée

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Le Relais pour la vie de retour en formule écourtée
Le Relais pour la vie se tiendra au parc Saint-Maurice, à Thetford Mines. (Photo : Gracieuseté - Danielle Parent)

Le prochain Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer se tiendra le samedi 11 juin au parc Saint-Maurice, à Thetford Mines. Les participants seront invités à prendre part à une formule écourtée, soit entre 18 h et minuit.

« Nous avons décidé de la modifier pour deux raisons. D’abord, nous revenons en présentiel et nous savons que la pandémie a eu des effets sur le désir des gens de s’impliquer bénévolement. Nous ne voulons pas non plus brûler notre monde avec un Relais de 12 heures puisque cela demande beaucoup d’énergie et de planification », a précisé Julie Labbé de la Société canadienne du cancer. 

Elle a ajouté que l’organisation voulait revenir cette année à l’essentiel avec les cérémonies d’ouverture et des luminaires, ainsi que le premier tour de piste offert aux porteurs d’espoir. « Nous aurons une belle programmation. Les gens auront l’impression que beaucoup de choses se passent en même temps. Nous sommes convaincus que cette formule sera un succès et que les participant(e)s voudront revenir. »

Nouveau comité

L’édition locale 2022 est chapeautée par un tout nouveau comité composé de Martine McDonald, Judith Faucher, Peggy Barber, Carole Laflamme, Brigitte Pomerleau et Benjamin Cloutier qui connaissent très bien l’événement.

Mme McDonald y participe d’ailleurs depuis la toute première édition présentée en 2017. « Le Relais pour la vie est important pour moi, car je connais et j’ai connu plusieurs personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer. Certains ont remporté la bataille, tandis que d’autres l’ont perdue à la suite d’un long combat. Ce qui vient me chercher davantage, c’est le volet sur la recherche pour tous les types de cancer. Quand je pense à l’avenir de nos générations futures, j’espère qu’elle aura assez évolué pour leur permettre de combattre cette maladie plus efficacement et avec moins de douleur et d’effets secondaires. Vivre l’événement est aussi quelque chose de difficile à décrire puisque nous ressentons beaucoup d’émotions. C’est émouvant et en même temps valorisant », a-t-elle confié. 

En 2019, la troisième édition avait permis d’amasser un montant de 138 362 $ et d’accueillir pas moins de 24 équipes et 216 marcheurs. La pandémie a eu d’importants impacts puisque l’année suivante, ce sont seulement 13 156 $ qui ont pu être récoltés à l’occasion d’un « Relais à la maison ». En 2021, l’édition en mode virtuel a permis d’amasser 21 349 $.

« Au niveau de la Société canadienne du cancer, nous avons perdu plus de 40 % en dons sur un budget d’environ 177 millions $ au pays. Cela a des conséquences sur les projets de recherche et de prévention que nous finançons ainsi que sur le soutien offert à la population », a expliqué Mme Labbé. 

Elle est toutefois persuadée que l’édition 2022 sera plus concluante. « Nous espérons atteindre les 55 000 $ à Thetford Mines. Ça va déjà très bien. Jusqu’à maintenant, nous sommes rendus à dix équipes d’inscrites. Nous étions habitués à en avoir une vingtaine avant la pandémie. D’après moi, l’objectif que nous nous sommes fixé est réaliste », a-t-elle conclu. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires