Le retrait de brigadiers scolaires inquiète le syndicat des cols bleus

Communiqué
Le retrait de brigadiers scolaires inquiète le syndicat des cols bleus
(Photo : archives)

Le syndicat des cols bleus de Thetford Mines s’inquiète de l’abolition de postes de brigadiers dans des corridors scolaires de la ville et invite les citoyens à faire connaître leur point de vue.

La Ville prétend qu’elle respecte les normes de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), mais selon le président du syndicat des cols bleus de Thetford Mines, Donald Drouin, il s’agit d’une décision financière incompréhensible, surtout que la Ville a annoncé des surplus budgétaires dernièrement.

«La sécurité des enfants n’a pas de prix. Nous avons eu plusieurs incidents sur les trajets dédiés aux élèves de niveau primaire. Ces enfants ont besoin d’avoir des brigadiers pour les aider à traverser ces intersections très achalandées en toute sécurité. C’est irresponsable de la part des conseillers municipaux de prendre des risques avec la sécurité de nos enfants », de déclarer M. Drouin par voie de communiqué.

Le syndicat invite les citoyens à se rendre au prochain conseil municipal pour faire connaître leur désaccord avec cette décision. «Il faudrait que les parents concernés viennent en grand nombre au prochain conseil de ville, le lundi 19 août, pour faire connaître leurs points de vue», de conclure M. Drouin.

À lire : Thetford : moins de brigadiers, plus de signalisation

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires