Le Show de boucane est de retour!

Le Show de boucane est de retour!

L'aspect non environnemental du Show de boucane dérange le maire Gilles Gosselin.

Il y a un an, le Show de boucane de Saint-Joseph-de-Coleraine attirait près de 1800 personnes et générait des bénéfices d’environ 10 000 $ pour la petite localité. Malgré cela, le conseil municipal, le maire Gilles Gosselin en tête, avait par la suite retiré son appui à l’activité puisqu’elle ne représentait pas les valeurs environnementales de la Municipalité.

L’événement sera toutefois bel et bien de retour le 2 juillet. «J’avais une vision environnementale en me lançant comme maire. J’ai travaillé fort pour que la réserve écologique réussisse à naître. Avec les cinq lacs et les beaux paysages que nous possédons, nous devrions en faire la promotion et préserver l’aspect de tranquillité et de nature. Un show de boucane va à l’encontre de cette vision», raconte le maire.

Ce dernier ajoute qu’il serait peut-être bon de revoir les règles à ce sujet également à travers le Québec. «Selon la Loi sur l’environnement, nul ne peut permettre ou autoriser des activités nuisant à l’environnement. Les shows de boucane ne sont pas interdits, mais vous viendrez m’expliquer en quoi cette activité ne nuit pas.»

Gilles Gosselin confirme en avoir parlé avec plusieurs. «J’ai été surpris de leur réponse. Ils semblaient un peu mal à l’aise de se prononcer contre. Si je me fie au dossier des éoliennes, les gens sont pro-environnement, donc je ne crois pas qu’ils voient cette activité d’un bon œil. Je ne peux toutefois pas dire que c’est l’opinion de toute la population», admet-il.

Au profit de l’église

Cette année, le Show de boucane aura lieu sur le terrain de l’église. En 2015, l’activité avait été tenue dans la cour de l’aréna. «Les marguillers sont venus me voir pour que j’organise un show de boucane. L’église est en déficit chaque année et avec les profits de l’événement, nous pourrons le combler», explique l’un des organisateurs, Denis Angers.

Rappelons que l’an dernier, cette activité avait engendré des bénéfices de 10 000 $ après les dépenses. Cet argent était allé à plusieurs bonnes causes locales. Selon l’organisateur, le maire a droit à son opinion, mais il se dit déçu des mots utilisés dans un autre média. «Je n’ai rien à dire contre lui, mais il a quand même traité ses citoyens de sans cervelles», souligne M. Angers.

Pour Saint-Joseph-de-Coleraine, il s’agit d’un grand rassemblement puisque cette activité attire autant de spectateurs qu’il y a de citoyens. M. Angers s’attend à ce que de 2000 à 2500 personnes soient au rendez-vous le 2 juillet à midi et qu’au moins 70 véhicules soient présents.

Ayant déjà été avisée par la Municipalité qu’elle n’aurait pas les services du camion de pompiers pour la sécurité, l’organisation a néanmoins prévu une alternative. «Nous aurons des extincteurs et des boyaux d’arrosage. Des pompiers bénévoles seront aussi présents pour assurer la sécurité de tous. C’est un bel événement pour notre localité et le tenir au profit d’une bonne cause c’est l’idéal», affirme Denis Angers.

Un prétexte

De son côté, le maire Gilles Gosselin croit que le don à l’église n’est qu’un prétexte. «La cause est noble, mais la fin ne justifie pas les moyens. Cela peut être une arme à deux tranchants. Pour moi, c’est un prétexte pour un groupe qui veut absolument tenir une activité semblable. C’est mon opinion, mais je ne crois pas que c’est ça qui va faire empêcher de fermer l’église», soutient-il.

Même si le Show de boucane aura bel et bien lieu cette année, Saint-Joseph-de-Coleraine n’a probablement pas dit son dernier mot. «Nous avons découvert une lacune. La Municipalité devrait peut-être se doter d’un règlement dictant le type d’activité autorisé sur son territoire. N’importe qui peut organiser n’importe quoi sans que l’on ait quoi que ce soit à dire. Je crois que nous sommes en droit de pouvoir légiférer là-dessus», conclut le maire.

Plus d’informations sur le Facebook de l’événement «Coleraine Show de Boucane».

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar