Le sirop d’érable de la région traversera les frontières

THETFORD – L’entreprise de transformation de produits de l’érable, Biodélices, finalise présentement des travaux dans son usine ayant nécessité un investissement de près de 230 000 $. 

Cet agrandissement permettra à la compagnie ayant six ans d’existence d’être quatre fois plus productive qu’avant alors que la demande de l’étranger est de plus en plus grandissante. Biodélices est spécialisée dans la fabrication de produits de l’érable certifiés biologiques destinés au marché haut de gamme (beurre d’érable, gelée à l’érable et sucre d’érable).

« L’agrandissement que nous avons fait contient une nouvelle salle de transformation de 45 pieds par 40. Nous avons aussi installé des équipements pour automatiser notre production », explique le vice-président de Biodélices, Serge Dubois. Les nouveaux équipements ont d’ailleurs été conçus sur mesure par l’équipe de l’entreprise avec l’aide d’ingénieurs. L’usine de production devrait être pleinement fonctionnelle à partir du mois de février.

Avec cet investissement, l’entreprise envisage d’ajouter deux nouveaux postes dans le but d’arriver à dix employés. « Lorsque la machine sera en route, nous serons plus en mesure de voir nos besoins, mais nous croyons que les changements devraient créer deux nouveaux postes », croit M. Dubois.

Exportation des produits de l’érable

« Ces changements augmenteront notre productivité de façon considérable. Nous étions rendus à cette étape parce que ça ne fonctionnait plus », soutient M. Dubois. « Nous avons développé un marché avec les années et ceux-ci prennent de l’ampleur. Ça faisait en sorte que tout ce qu’on produisait était déjà vendu. »

L’entreprise ne pouvait donc plus développer d’autres marchés et même mettre certains autres en attente puisqu’elle n’arrivait plus à produire assez afin de satisfaire à la demande.

« Nous venons juste de signer avec Sobeys. Ça faisait un an que le projet était en branle, mais nous ne pouvions pas prendre le contrat parce nous n’étions pas aptes à produire. Nous allons rentrer dans 276 épiceries à travers le Québec », souligne le vice-président marketing et vente.

« Nous avons aussi d’autres projets pour le reste du Canada et l’Europe », ajoute-t-il. D’ailleurs, l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Europe qui sera signé prochainement devrait faciliter la tâche pour l’entreprise et lui ouvrir un énorme marché.

Des produits d’ici

Le sirop d’érable utilisé dans la confection des nombreux produits de Biodélices provient exclusivement de la région. En plus d’exploiter sa propre érablière de 15 000 érables, l’entreprise se procure également sa matière première dans huit érablières de la région.

« Nous voulons acheter le sirop seulement dans la région ici parce que c’est le goût que nous recherchons. Tous les barils qui sont achetés chez Biodélices sont goûtés. Ils sont achetés par le goût et sont choisis parce qu’ils sont parfaits », précise M. Dubois.

Comme l’entreprise assure la certification biologique, elle doit suivre les normes, comme ses fournisseurs, des aliments de ce type. En somme, ces normes se divisent en trois catégories: environnement, qualité et traçabilité.

Appui de Développement économique Canada

Développement économique Canada, par l’entremise du député de Mégantic–L’Érable, Christian Paradis, a consenti une somme de 83 500 $ à l’entreprise afin de permettre la réalisation des travaux. Ce montant est offert sous forme de contribution remboursable, en vertu du programme de diversification économique à la suite de la fin de l’exploitation minière.

« Nous sommes reconnaissants du soutien financier obtenu de divers intervenants du milieu. Leur appui nous a permis de mettre en œuvre notre stratégie de croissance », de déclarer M. Dubois.

Christian Paradis a fait cette annonce au nom du ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel. « Pour notre gouvernement, la prospérité économique passe par des investissements comme celui que s’apprête à effectuer Biodélices inc. pour accroître sa capacité de production et sa compétitivité », a affirmé le ministre Paradis lors de l’annonce de l’appui financier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires