«Le suicide est une solution permanente à un problème temporaire»

«Le suicide est une solution permanente à un problème temporaire»
Ampleur du suicide au Québec

THETFORD – La région de Chaudière-Appalaches est l’une des régions où le taux de suicide est l’un des plus élevés au Québec avec une moyenne de 70 personnes s’enlevant la vie chaque année. Dans la région de Thetford, ce sont 11 personnes qui ont commis le suicide en 2013.

Au Québec, le total de décès par suicide est évalué à plus de 1 100 par année selon les dernières données datant de 2011. La plupart sont des hommes comme en fait foi le bilan de l’année 2013 dans la région de Thetford alors que sur les 11 décès, 9 étaient des hommes.

Selon Nathalie Sasseville du CSSS de Thetford, la plupart des personnes s’enlevant la vie souffraient de troubles mentaux, comme la dépression, avant de commettre l’acte. Plusieurs d’entre eux ont aussi déjà fait une tentative dans le passé.

« La principale cause du suicide est la perte, que ce soit par la perte d’un être cher lors d’une séparation ou d’un décès, la perte d’un emploi ou la perte d’argent, soutient Mme Sasseville. C’est encore plus vrai chez les hommes avec des valeurs traditionnelles. »

Même son de cloche chez Sophie Des Rosiers Gagné de l’organisme D’Hommes à hommes. « Les femmes ont tendance à plus extérioriser ce qu’elles vivent alors que les hommes le gardent pour eux et ont plus de mal à aller chercher de l’aide. Ce n’est pas une preuve de ‘faiblesse’ aller chercher de l’aide, mais malheureusement, plusieurs pensent de cette façon », affirme-t-elle.

Selon Mme Des Rosiers Gagné, quand un homme se présente dans un centre pour recevoir de l’aide, il est très important de lui procurer très vite. « Si le délai est trop grand, l’homme ne reviendra pas », dit-elle. Du côté des femmes, recevoir de l’aide est beaucoup plus naturel que chez un homme. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires